NOUVELLES

La Russie serait prête à attaquer l'Ukraine «à tout moment»

23/03/2014 07:35 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT
Sasha Mordovets via Getty Images
MOSCOW, RUSSIA - MARCH 4: Russian President Vladimir Putin attends a meeting with ministers from the Federal Financial Monitoring Service (Rosfinmonitoring) to discuss the fight against money laundering on March 4, 2014 in Moscow, Russia. As the Ukrainian crisis escalates, thousands of Russian Troops have begun to blockade a number of Ukrainian military bases across Crimea. US Secretary of State John Kerry has also arrived in Kiev on a diplomatic mission as the US and EU declare support for Ukraine's sovereignty. (Photo by Sasha Mordovets/Getty Images)

L'Ukraine affirme que les troupes russes sont prêtes à l'attaquer à tout moment, pendant que l'armée russe renforce son emprise sur la Crimée.

« Le but de Poutine n'est pas la Crimée, mais toute l'Ukraine [...] Ses troupes massées à la frontière sont prêtes à attaquer à tout moment », a déclaré dimanche Andriï Paroubiï, secrétaire du conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine.

Il a fait cette déclaration devant des milliers de manifestants à Kiev.

L'armée russe aurait déployé plusieurs effectifs à la frontière est de l'Ukraine et certains craignent qu'elle se prépare à envahir non seulement l'Ukraine, mais également la Transnistrie, une région de la Moldavie qui a autoproclamé son indépendance.

« La force russe qui se trouve en ce moment à la frontière ukrainienne de l'Est est très, très importante et très, très prête », a dit le général Philip Breedlove, commandant des forces de l'OTAN en Europe.

« Il y a réellement un dispositif militaire suffisant à la frontière orientale de l'Ukraine pour marcher sur la Transnistrie si la décision était prise et c'est très inquiétant », a-t-il ajouté.

La Russie réplique qu'elle respecte les ententes internationales concernant le déploiement de troupes aux frontières de l'Ukraine.

Par ailleurs, le drapeau russe flotte maintenant au-dessus de 189 bases militaires en Crimée, selon le ministère de la Défense.

Samedi, les forces russes et prorusses ont pris d'assaut deux bases militaires, celles de Belbek et de Novofedorivka.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tensions entre l'Ukraine et la Russie