NOUVELLES

Harper est le bouc émissaire de Wynne selon les conservateurs

23/03/2014 09:52 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Les conservateurs ontariens et fédéraux répondent à la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, qui a critiqué la position de Stephen Harper sur la réforme des régimes de retraite.

Samedi, la chef libérale a dit, lors d'un discours devant un millier de partisans réunis à l'assemblée générale du parti à Toronto, que l'hostilité du premier ministre canadien envers cette réforme est offensante et inexplicable.

Kathleen Wynne a affirmé qu'il est impensable de demander aux Canadiens de ne plus faire partie de la classe moyenne lorsqu'ils prennent leur retraite.

Le gouvernement Harper n'a pas répondu directement aux inquiétudes de la chef libérale sur la situation financière des Canadiens à l'âge de la retraite. Il a cependant publié un communiqué affirmant que la vision de Kathleen Wynne sur la réforme des régimes de retraite se traduirait par une augmentation de l'impôt sur le revenu qui réduirait le salaire des Canadiens et pénaliserait les entreprises.

Un député du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, Rod Jackson a ajouté que Stephen Harper est un bouc émissaire intéressant pour les libéraux provinciaux impliqués dans des scandales de dépenses. Rod Jackson rappelle que les régimes de retraite publics ne sont pas gratuits et sont financés par l'argent des contribuables.

PLUS:rc