NOUVELLES

Campagne électorale: le CPQ organise un débat sur les enjeux économiques

23/03/2014 06:36 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Afin d’inciter les candidats à faire des enjeux économiques la priorité de l’actuelle campagne électorale au Québec, le Conseil du patronat du Québec (CPQ) a organisé un débat lundi, à Montréal.

Le président du CPQ, Yves-Thomas Dorval, a invité le péquiste Nicolas Marceau, le libéral Jacques Daoust et le caquiste Christian Dubé à venir débattre à la tribune du Conseil.

Les trois candidats seront appelés à préciser la vision de leur formation politique respective à l’égard de la prospérité du Québec et à échanger sur les engagements de chacun de leur parti, en matière de finances publiques, de développement économique, et de main-d’oeuvre.

Yves-Thomas Dorval estime que ces trois partis politiques ont fait part publiquement de leur intention de contrôler davantage les dépenses publiques, mais selon lui, ils ont formulé peu d’engagements précis. M. Dorval admet que certaines promesses ont été faites, mais il constate du même souffle qu’elles sont souvent teintées d’un «optimisme excessif».

Le président du CPQ souligne qu’il est plus facile de parler de «charte et de référendum» en campagne électorale, que du contrôle des dépenses publiques. Mais il rappelle qu’un gouvernement peut difficilement offrir des programmes s’il ne réussit pas à mieux contrôler ses dépenses et à générer davantage de richesse par la croissance économique.

Le débat de lundi se déroulera dans le cadre d’un colloque du CPQ sur les relations de travail, à l’occasion du 50e anniversaire du Code du travail.

PLUS:pc