NOUVELLES

Arabie: arrestation de deux suspects dans des tirs contre des diplomates allemands

23/03/2014 09:52 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Les autorités saoudiennes ont annoncé dimanche l'arrestation de deux suspects dans des tirs en janvier contre la voiture de deux diplomates allemands dans l'est du royaume, où se concentre la minorité chiite.

Les deux diplomates sont sortis indemnes de ces tirs qui ont incendié leur voiture le 13 janvier dans la localité de Awamiya, de la province orientale de Qatif.

Un Saoudien, Ahmed ben Hussein Al-Aradi a été arrêté début février et a "reconnu" avoir participé à l'attaque, a déclaré un porte-parole du ministère saoudien de l'Intérieur, cité par l'agence officielle Spa.

L'interrogatoire a permis d'identifier d'autres complices, dont l'un a été arrêté la semaine dernière, a-t-il ajouté.

En outre, le porte-parole a appelé cinq personnes à se rendre, dont trois figuraient déjà sur une liste de 23 Saoudiens recherchés pour leur implication présumée dans les troubles animés par les chiites de cette région.

Les manifestations dans cette région, où se concentre la majorité des quelque deux millions de chiites du royaume, ont commencé en mars 2011.

En juillet 2012, elles ont pris une tournure violente avec la mort de 10 personnes et des heurts entre la police et les manifestants après l'arrestation de cheikh Nimr al-Nimr, considéré comme le principal initiateur des manifestations.

Mais la tension est retombée au bout de quelques semaines, lorsque sept hauts dignitaires chiites de Qatif ont annoncé accueillir favorablement l'appel du roi Abdallah à la création d'un centre de dialogue interconfessionnel entre sunnites et chiites.

aa/mh/fcc

PLUS:hp