NOUVELLES

Ukraine : le mouvement paramilitaire Pravy Sektor devient parti politique

22/03/2014 12:07 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

Le mouvement paramilitaire ukrainien Pravy Sektor qui s'est illustré sur les barricades pendant la contestation à Kiev s'est transformé samedi en parti politique incluant d'autres formations nationalistes, ont annoncé ses membres.

"Le parti politique Pravy Sektor a été créé aujourd'hui" , a indiqué un responsable de la formation, Andriï Denissenko, dans une vidéo postée sur YouTube à l'issue d'un congrès qui s'est déroulé à huis clos pour des raisons de sécurité.

"Le parti sera un instrument dans le domaine politique comme la kalachnikov l'est dans le domaine militaire", a-t-il expliqué.

Les délégués ont élu à la tête du parti Dmytro Iaroch qui avait d'ores et déjà déclaré qu'il serait candidat à la présidentielle anticipée du 25 mai en Ukraine.

Le parti Pravy Sektor (Secteur Droit) va notamment intégrer les formations nationalistes UNA-UNSO et Tryzoub (Trident).

"Pravy Sektor est ouvert à tout citoyen d'Ukraine (...) Nous prévoyons la possibilité d'adhésion secrète pour les journalistes ou ceux qui n'ont pas le droit d'afficher leur appartenance à un parti politique", a pour sa part indiqué Igor Mazour, membre du conseil politique de Pravy Sektor. "Nous savons que nous avons des partisans dans différentes couches de société".

"Si un Nègre veut devenir membre de Pravy Sektor et s'il est patriote d'Ukraine, il sera le bienvenu", a-t-il poursuivi.

Pravy Sektor est un mouvement paramilitaire décrit par M. Iaroch dans un entretien avec l'AFP comme "nationaliste, mais pas fasciste", qui a acquis une grande popularité auprès des manifestants à Kiev en s'illustrant pendant les violents affrontements entre protestataires et forces de l'ordre, faisant pleuvoir pavés et cocktails molotov sur les policiers.

Il revendique l'héritage controversé des nationalistes ukrainiens de la Seconde Guerre mondiale.

Dmytro Iaroch est poursuivi en Russie pour "incitation au terrorisme" et Moscou a émis un mandat d'arrêt international contre lui.

neo/via/bds

PLUS:hp