NOUVELLES

Somalie: les troupes somaliennes et de l'Amisom reprennent une nouvelle ville aux shebab

22/03/2014 04:58 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

Les forces du gouvernement somalien appuyées par celles de l'Union africaine (Amisom) ont repris samedi une nouvelle localité aux shebab, poursuivant leur offensive entamée début mars contre les islamistes liés à Al-Qaïda, ont indiqué des responsables et des témoins.

Les troupes somaliennes et celles de l'Amisom ont mené une dure bataille devant Qoryooley, dans la région côtière de Basse-Shabelle, puis ont pris le contrôle de la ville, se rapprochant de Barawe, la base des shebab sur la côte, ont raconté des témoins.

Barawe est situé entre la capitale somalienne Mogadiscio, siège du gouvernement soutenu par la communauté internationale, et le port de Kismayo, dans le sud, contrôlé par les troupes kényanes de l'Amisom.

"L'armée nationale avec le soutien des soldats de l'Amisom a battu les militants liés à Al-Qaïda dans la région de Basse-Shabelle, aujourd'hui nous avons pris le contrôle de Qoryooley et nous nous dirigeons vers d'autres villes importantes où les militants (islamistes) continuent de harceler la population", a déclaré à l'AFP le colonel Mohamed Amey, de l'armée somalienne.

Un habitant, Mohamed Adan, a confirmé que les shebab avaient été chassés de la ville après de durs combats contre les forces somaliennes et celles de l'Amisom.

Des témoins ont également rapporté que des centaines d'habitants s'enfuyaient de la région, de crainte des combats.

Le représentant de l'ONU en Somalie, Nicholas Kay, avait présenté le 11 mars l'offensive lancée par la force africaine début mars comme potentiellement "l'avancée militaire la plus importante et la plus ample géographiquement depuis la création de l'Amisom" en 2007.

L'Amisom, forte depuis janvier de 22.000 hommes, a déjà repris six localités aux shebab qui, confrontés à une puissance de feu supérieure, continuent d'essuyer une série ininterrompue de défaites militaires depuis qu'ils ont été chassés de Mogadiscio en août 2011.

bur-sas/aub/sd

PLUS:hp