POLITIQUE

Sol Zanetti se donne la mission de préparer les électeurs à la souveraineté

22/03/2014 01:38 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT
Agence QMI

MONTRÉAL - Le chef d'Option nationale Sol Zanetti se réjouit de voir le thème de la souveraineté rebondir régulièrement dans le cadre de la campagne.

Il affirme, d'ailleurs,que son équipe profite pleinement de la présente course électorale pour «préparer le Québec pour l'indépendance».

M. Zanetti est persuadé qu'il faut défendre ce projet coûte que coûte jusqu'à ce que la plupart des citoyens y adhèrent.

Il affirme qu'à l'heure actuelle, son adversaire péquiste Pauline Marois «brouille les pistes» en suggérant que le prochain scrutin doit servir à élire un gouvernement et non pas à se prononcer sur l'avenir de la province.

Selon le chef d'Option nationale, il s'agit d'un piètre calcul politique car pour favoriser la réunification des souverainistes, il faut absolument leur garantir la tenue d'un référendum dans un premier mandat gouvernemental.

Sol Zanetti rappelle que sa formation a déjà clairement pris cet engagement.

Il soutient que le Parti québécois, de son côté, se contente de promettre un livre blanc sur l'avenir du Québec, ce qui représente, à ses yeux, «une façon de gagner du temps».

M. Zanetti juge «qu'il n'y a rien qui constitue un engagement clair en faveur de l'indépendance» dans les propositions péquistes.

À son avis, «normalement, le PQ, s'il est convaincu que la souveraineté est une bonne chose, devrait tout de suite en faire la pédagogie et [...] montrer, à chaque fois qu'il en a l'occasion, à quel point le Québec s'en tirerait mieux en maîtrisant l'ensemble de ses leviers économiques, de ses lois et de ses traités internationaux».

INOLTRE SU HUFFPOST

Jean-Martin Aussant quitte Option nationale