NOUVELLES

Guinée: huit morts dans un éboulement dans une mine d'or à Mandiana (est)

22/03/2014 12:37 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

Au moins huit mineurs ont été tués vendredi dans l'éboulement d'un terrain dans une mine d'or près de Mandiana, dans l'est de la Guinée, proche du Mali, apprend-on samedi de source sécuritaire.

Selon un agent des services de sécurité, interrogé par l'AFP depuis Conakry et parlant sous couvert de l'anonymat, "il y a eu 8 morts enregistrés depuis hier dans l'éboulement de terrain dans la mine de Balandou, près de Mandiana ".

"Nous avons sorti 3 corps hier (vendredi) et 3 autres ce matin. Ils ont été ensevelis dans la boue, et sont morts asphyxiés", a-t-il expliqué.

Cette information a été confirmée par Mme Sarata Sangaré, soeur d'une victime inhumée samedi matin.

Elle a indiqué que dix blessés ont par ailleurs été évacués sur Bamako au Mali dans "des conditions difficiles".

"Certains ont été placés dans des brouettes pour parcourir plusieurs kilomètres avant de trouver un véhicule pour le centre de Mandiana et puis vers le Mali ", explique Mme Sangaré.

L'agent de sécurité a affirmé qu'il y aurait d'autres personnes victimes de l'éboulement.

"Nous ne savons pas combien de personnes sont encore dans les galeries de plusieurs mètres de profondeurs. (...) des hommes et des femmes creusaient" clandestinement à la recherche du minerai convoité, a-t-il ajouté.

En novembre 2013, un accident similaire s'était produit dans une mine d'or près de Siguiri (non loin de la frontière malienne), faisant une vingtaine de morts.

Le sous-sol de la Guinée abrite d'immenses ressources dont d'importants gisements d'or, de bauxite et des diamants. Mais la majorité de ses habitants n'en profite guère et vit dans la pauvreté.

bm/aub

PLUS:hp