NOUVELLES

Un homme coupable d'agression sexuelle sur un jeune séquestré dans un chalet

21/03/2014 05:01 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

BRIDGEWATER, N.-É. - Un homme de Halifax a été reconnu coupable d'agression sexuelle contre un adolescent qui a dit avoir été enchaîné dans un chalet en Nouvelle-Écosse en septembre 2012.

John Leonard MacKean a aussi été condamné par un jury pour avoir communiqué avec une personne de moins de 18 ans dans le but d'obtenir des faveurs sexuelles.

Le verdict a été rendu au terme de quatre heures de délibérations, vendredi, en Cour suprême de la Nouvelle-Écosse à Bridgewater. Le procès, amorcé lundi, s'est attardé aux récits de MacKean et de la victime sur ce qui serait survenu le 20 septembre 2012. La peine contre MacKean doit être prononcée le 24 juin.

L'homme de 64 ans a témoigné jeudi que le jeune ne semblait pas troublé et qu'il n'était pas enchaîné lorsqu'ils ont eu une relation sexuelle le 20 septembre 2012.

Le jeune, qui était âgé de 16 ans au moment des faits, a affirmé plus tôt cette semaine avoir eu les yeux bandés, les mains et les pieds enchaînés à un lit avant d'être agressé sexuellement par un homme.

L'adolescent, aujourd'hui âgé de 17 ans, a dit par la suite à la cour qu'un homme lui avait fait une fellation alors qu'il pleurait, sans pouvoir bouger. L'adolescent a dit être certain que son agresseur n'est pas l'un des deux autres accusés dans cette affaire, disant l'avoir aperçu sous le bandeau qui lui obstruait la vue. Il a dit avoir été gardé contre son gré dans ce chalet pendant plus d'une semaine.

MacKean a nié avoir pratiqué une fellation sur l'adolescent, et a affirmé avoir été porté à croire qu'il s'agissait d'un jeune homme majeur. Il a dit avoir été invité à ce chalet par Wayne Alan Cunningham, avec qui il avait eu une relation sexuelle à la suite d'une rencontre aux Alcooliques anonymes.

MacKean a soutenu que Cunningham lui avait suggéré à l'été 2012 d'impliquer une troisième personne au cours de massages érotiques qui coûtaient 45 $ chacun à MacKean. Cunningham lui avait dit que la personne était âgée dans la vingtaine, a-t-il fait valoir au jury.

David James LeBlanc, un autre accusé dans cette affaire, a écopé en juin dernier 11 ans de prison après avoir plaidé coupable d'enlèvement, de séquestration, d'agression sexuelle, de menaces et de bris de conditions.

LeBlanc a été arrêté dans le nord de l'Ontario en septembre 2012. La police recherchait également Cunningham à ce moment, mais il a été retrouvé mort par la suite près du secteur où LeBlanc avait été arrêté.

PLUS:pc