NOUVELLES

Statut de réfugié: les Syriens, Russes et Afghans ont déposé le plus de requêtes

21/03/2014 12:09 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

GENÈVE - Une majorité de demandeurs d'asile en Europe provenaient, l'an dernier, de la Syrie, de la Russie et de l'Afghanistan, a fait savoir vendredi le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Quelque 484 600 personnes ont demandé l'asile dans des pays européens en 2013, en hausse de 32 pour cent par rapport aux données de l'année précédente, a précisé l'agence dans un rapport.

Le document, qui examine le cas de 44 pays industrialisés, souligne qu'en 2013, 612 700 individus ont déposé une demande de statut de réfugié en Amérique du Nord, en Europe, en Asie de l'est et en Océanie. Il s'agit du plus haut taux jamais enregistré depuis 2001, qui s'explique essentiellement par la guerre civile faisant toujours rage en Syrie.

En Europe, les pays ayant reçu le plus grand nombre de demandes en 2013 ont été l'Allemagne, la France et la Suède. Les États-Unis ont quant à eux reçu 88 360 requêtes et l'Australie, 24 320.

Au Canada, le nombre de requêtes a chuté de moitié en raison de récents changements apportés à la loi fédérale sur les réfugiés, avec 10 400 demandes en 2013, contre 20 500 l'année précédente, indique-t-on dans le rapport de l'HCR.

Le directeur de la division de la protection internationale du HCR, Volker Turk, a précisé que c'était le second taux le plus élevé en vingt ans. Les analystes observent même un retour à la situation des années 1990, marquées par des crises dans les Balkans et les Grands Lacs en Afrique et un nombre très élevé de demandes d'asile, a-t-il poursuivi.

En 2013, 56 351 Syriens ont fait une demande d'asile, un bond de plus du double par rapport aux requêtes déposées l'année précédente, avec 25 232 demandes, selon les données du HCR. La Syrie a ainsi surpassé l'Afghanistan — qui occupe dorénavant la troisième place — au premier rang des pays où le nombre de demandes est le plus élevé. Les demandes de réfugiés provenant de la Syrie devraient par ailleurs augmenter cette année, a indiqué M. Turk.

Les Russes sont les deuxièmes plus nombreux à demander l'asile, avec 39 779 individus, contre 22 650 en 2012. Selon M. Turk, cette hausse est surtout liée aux violences en Tchétchénie, qui a connu plusieurs années de tensions entre rebelles indépendantistes et le Kremlin.

PLUS:pc