NOUVELLES

NFL: une nouvelle poursuite en lien avec les commotions pourrait être intentée

21/03/2014 08:02 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - La succession du membre du Temple de la renommée du football Mike Webster et des dizaines d'ex-joueurs de la NFL qui ont intenté une poursuite contre la ligue en raison de blessures liées à des commotions cérébrales ont accepté de stopper momentanément les procédures afin de vérifier si leur poursuite ne pourrait pas se joindre à d'autres, similaires, qui sont présentement étudiées par un juge fédéral.

La succession de Webster et 65 ex-joueurs et leurs familles ont inenté cette poursuite en février. Ils prétendent que la ligue a caché des informations au sujet de la sévérité des commotions et des blessures à la tête subies pendant leur carrière.

La juge Anita Brody de la Cour de district de Pennsylvanie étudie présentement le règlement de 765 millions $ US qui a été accordé à d'ex-joueurs souffrant de démence et d'autres conditions cognitives en raison de commotions subies pendant leur carrière. Elle est chargée de vérifier si ce montant est suffisant.

Webster, qui a joué pour les Steelers de Pittsburgh pour la majeure partie de sa carrière, a été un joueur-clé de leurs quatre conquêtes du Super Bowl dans les années 1970. Il est décédé en 2002.

Six des joueurs impliqués dans cette poursuite sont décédés, dont les joueurs de ligne offensive des Steelers Terry Long et Justin Strzelczyk.

La NFL a refusé de commenter cette affaire.

PLUS:pc