NOUVELLES

Mondial de curling féminin: le Canada défait la Suisse et passe en finale

21/03/2014 05:02 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

SAINT-JEAN, N.-B. - Le Canada a accédé directement à la finale du Championnat du monde de curling féminin grâce à une victoire de 8-3 contre la Suisse, vendredi, lors du match entre les deux premières têtes de série à la fin du tournoi rotation.

La skip canadienne Rachel Homan a réussi de justesse une sortie au neuvième bout pour marquer trois points et les Suissesses, menées par Binia Feltscher, ont concédé la victoire.

Homan et ses coéquipières Emma Miskew, Alison Kreviazuk et Lisa Weagle tenteront de devenir les premières Canadiennes à remporter le titre mondial depuis l'équipe de Jennifer Jones en 2008. L'an dernier à Riga, en Lettonie, Homan a obtenu l'argent.

Pour sa part, la formation de Feltscher devra passer par la demi-finale afin d'obtenir un match revanche contre Homan, dimanche.

En demi-finale, samedi, Feltscher retrouvera soit la Russe Anna Sidorova, soit la Sud-Coréenne Ji-Sun Kim. Les Sud-Coréennes ont obtenu leur place dans le match entre les troisième et quatrième têtes de série grâce à une victoire de 7-5 contre la Suède lors d'une rencontre de bris d'égalité, plus tôt vendredi.

Si Kreviazuk avait laissé connaître sa frustration après avoir raté quelques coups lors du tournoi rotation, elle n'a pas eu de raison pour malmener son balai contre la Suisse, vendredi.

La deuxième canadienne a réussi de splendides triples sorties montées lors des troisième et cinquième bouts pour mettre la table pour ses coéquipières et Homan a complété le travail avec des sorties impressionnantes aux huitième et neuvième bouts.

«Elle a été incroyable et ces sorties montées ont été la clé afin d'éliminer leurs pierres parce que nous n'étions pas en bonne position avant ces coups-là», a déclaré Miskew en parlant du jeu de Kreviazuk.

La confiance est revenue au bon moment pour la jeune femme de 25 ans.

«Elle est certainement plus haute présentement, a admis Kreviazuk. Ç'a été frustrant de gérer la glace et les pierres pendant la semaine.

«Ça finit par affecter votre confiance parfois, mais vous devez vous rappeler que vous pouvez réussir de bons coups et que vous êtes dans la meilleure situation possible, même si ce ne sera pas tout le temps facile. Il faut retourner à la base et faire ce que vous savez que vous pouvez faire.»

«Tout est dans la confiance, a ajouté Homan. Nous sommes confortables présentement.

«Nous allons être nerveuses avant la finale, mais c'est une bonne chose. C'est un enjeu important pour nous et nous voulons ramener l'or au Canada.»

PLUS:pc