NOUVELLES

L'humeur des jeunes électeurs anglophones

21/03/2014 01:31 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

Avec l'arrivée de Pierre Karl Péladeau en politique, on s'est remis à parler d'indépendance et de constitutionnalité. Ce qui braque, évidemment, beaucoup d'anglophones du Québec. Émilie Dubreuil a voulu sonder l'humeur des jeunes de cette communauté.

Un reportage d'Émilie Dubreuil Twitter Courriel

Notre équipe a donc rencontré de jeunes entrepreneurs anglophones qui, eux, s'inquiètent beaucoup plus de l'économie québécoise que d'autonomie nationale.

Après la politique à la Brasserie du Sud de Longueuil, voici la politique dans un pub très british du Mile-End.

PLUS:rc