NOUVELLES

Les huit Juifs iraniens disparus dans les années 90 ont été tués (Israël)

21/03/2014 05:13 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

Le Mossad, le renseignement israélien, a conclu à l'assassinat de huit Juifs iraniens qui avaient disparu en tentant de quitter l'Iran dans les années 90, selon le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"Des sources de sécurité ont reçu des informations d'une source sûre selon laquelle ces Juifs ont été capturés alors qu'ils tentaient de fuir (l'Iran) puis tués", indique le bureau de M. Netanyahu dans un communiqué publié jeudi soir, sans donner de détails sur les circonstances et les auteurs des assassinats.

"Je présente mes condoléances aux familles (des victimes) et j'espère qu'ils trouveront une consolation dans les informations qu'ils ont reçues", a déclaré M. Netanyahu, cité dans le communiqué.

Selon le texte, en 1994 et 1997, onze Juifs iraniens ont disparu en tentant de fuir l'Iran et aucune nouvelle n'avait depuis pu être obtenue sur leur sort.

L'enquête du Mossad continue sur les trois autres Juifs disparus en 1997, précise le texte.

Téhéran négocie actuellement à Vienne avec cinq grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) un accord qui garantirait le caractère pacifique de son programme nucléaire.

Israël s'est dit à plusieurs reprises inquiet du contenu de ces négociations et a laissé entendre à plusieurs reprises qu'il n'excluait pas une frappe militaire pour stopper le programme nucléaire iranien.

Israël et les Occidentaux soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, ce que Téhéran nie farouchement.

dms/vl

PLUS:hp