NOUVELLES

Le vérificateur de la FIFA surveillera l'élection présidentielle de 2015

21/03/2014 12:26 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

ZURICH - Le vérificateur financier de la FIFA a déclaré qu'il gardera à l'oeil tous les acteurs de l'élection présidentielle de l'an prochain.

Domenico Scala a déclaré à l'Associated Press qu'une subvention comme celle de 1 million $ qui a été accordée par le président de la FIFA Sepp Blatter à la CONCACAF en mai 2011 pourrait aujourd'hui entraîner le déclenchement d'une enquête portant sur l'éthique.

Scala, qui supervise la modernisation du comité de surveillance de la FIFA depuis 2012, a dit que «ça ne marcherait désormais plus».

L'homme d'affaires suisse a mis en garde les candidats qui ont promis un montant d'argent à des organismes continentaux et nationaux sans l'approbation du comité de développement de la FIFA.

Il y a quatre ans, la FIFA avait offert 144,4 millions $ «en paiements extraordinaires» puisés à même les bénéfices de la Coupe du monde de soccer. L'adversaire de Blatter, Mohamed bin Hammam, avait promis de doubler les subventions annuelles.

Scala a mentionné que «ce ne sera plus possible» avant l'élection de 2015.

Parmi les candidats potentiels se trouvent Blatter, le président de l'UEFA Michel Platini et l'ex-dirigeant de la FIFA Jérôme Champagne.

PLUS:pc