NOUVELLES

Des insurgés s'emparent d'un village dans le nord de l'Irak (responsables)

21/03/2014 05:39 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

Des insurgés ont pris le contrôle vendredi d'un village dans le nord-est de l'Irak, après des attaques coordonnées impliquant notamment l'explosion d'un camion piégé conduit par un kamikaze, ont indiqué deux responsables.

L'explosion a tué deux hauts officiers de police, mais le bilan total de cette attaque du village de Sarha n'était pas clair dans l'immédiat, selon le général de corps d'armée Abdelamir al-Zaidi, un chef des services de sécurité, et Shallal Abdul, maire de la ville proche de Touz Khourmatou.

Des affrontements ont d'abord éclaté tôt vendredi matin dans la région de Sarha entre des combattants anti-gouvernement et la police postée à des barrages, puis une explosion a eu lieu sur un pont dans ce secteur, selon Shallal Abdul.

Peu après, un kamikaze à bord d'un camion a déclenché la charge explosive qu'il transportait près d'une base militaire où la police et l'armée tenaient une réunion importante, selon cette même source.

Deux officiers de police, le général de brigade Ragheb al-Timimi et son adjoint, le colonel Jawad Mohammed, ont été tués et trois policiers et quatre soldats ont été blessés.

Sarha est situé près de la ville de Souleimane-Bek, visée plusieurs fois l'année dernière par des insurgés cherchant à prendre le contrôle de ce secteur.

Des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et des combattants de tribus anti-gouvernementales avaient pris début janvier le contrôle de Fallouja, ainsi que de certains quartiers de la ville voisine de Ramadi, chef lieu de la province majoritairement sunnite d'Al-Anbar, dans l'ouest du pays.

str-sf/psr/vl/sw

PLUS:hp