NOUVELLES

ATP - Miami: Benneteau se sort du piège Gulbis

21/03/2014 08:47 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT

Julien Benneteau a arraché son billet pour le 3e tour du Masters 1000 d'Indian Wells en battant le Letton Ernests Gulbis 6-4, 4-6, 7-5, vendredi.

Après avoir atteint à Indian Wells pour la deuxième fois de sa carrière un quart de finale d'un Masters 1000, Benneteau confirme sa bonne forme du moment, mais il est passé très près de l'élimination, sauvant une balle de match dans le 3e set.

Au prochain tour, il affrontera l'Espagnol Tommy Robredo vainqueur de l'Autrichien Dominic Thiem 6-4, 7-6 (10/8). Le 17e joueur mondial a remporté quatre de ses six précédents duels contre le Français.

"Je suis dans l'élan d'Indian Wells, cela m'aide forcément, mais Gulbis aussi était en quart la semaine dernière. Cela se joue sur des détails dans le 3e" set, a expliqué Benneteau.

"J'ai réussi à être patient et opportuniste, car c'est quelqu'un qui sert tellement bien. La fin de match est vraiment incroyable", a-t-il poursuivi.

Son prochain adversaire, Robredo, qui l'avait battu au 2e tour de l'Open d'Australie 2014, Benneteau l'a présenté "comme un sacré client": il va encore falloir faire un match plein et être très agressif", a-t-il prévenu.

Le 52e joueur mondial avait bien débuté la rencontre en se procurant d'entrée une balle de break sur le service de Gulbis qui a finalement remporté sa mise en jeu.

- Amorties approximatives -

Le Bressan de 32 ans, plus précis, a fait la différence à 4-4 sur le service du 22e joueur mondial qui a accumulé 8 double-fautes lors du premier set.

A 5-4 et sur son service, Benneteau a rapidement mené 40-0 avant de laisser revenir Gulbis dans le jeu à 40-30, mais le Letton propulsait une volée dans le filet et offrait le premier set à son adversaire.

Dans le 2e set, les deux joueurs sont restés dos à dos jusqu'à 5-4 lorsque sur son service, le Français a commencé à se dérégler, commettant notamment une double-faute, synonyme de set pour Gulbis.

Touché au moral et commettant de plus en plus de fautes directes (35 au total, dont 17 dans le 3e set), Benneteau a aussitôt perdu son premier jeu de service avec notamment un smash et une volée relativement faciles dans le filet.

Mené 3-1, "Bennet'" a failli profiter d'un accès de nervosité de Gulbis qui en a fracassé une raquette de colère.

Le Letton a retrouvé ses esprits pour remporter le jeu, mais alors qu'il servait pour le match à 5-3, il cédait sa mise en jeu sur trois fautes directes.

Alors que le fantasque Gulbis multipliait les amorties approximatives, Benneteau passait en tête (6-5) et servait à son tour pour le match et ne laissait pas passer l'occasion après 2 h 21 minutes de jeu.

jr/abl

PLUS:hp