NOUVELLES

Alexandre Bilodeau termine sur une bonne note

21/03/2014 02:45 EDT | Actualisé 21/05/2014 05:12 EDT
FRANCK FIFE via Getty Images
Gold Medallist, Canada's Alex Bilodeau celebrates on the podium at the Men's Freestyle Skiing Moguls Flower Ceremony at the Rosa Khutor Extreme Park during the Sochi Winter Olympics on February 10, 2014. AFP PHOTO / FRANCK FIFE (Photo credit should read FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)

LA PLAGNE, France - À sa dernière course en carrière, Alexandre Bilodeau a battu son dauphin Mikaël Kingsbury en finale des bosses en parallèle de la Coupe du monde de La Plagne.

Dans une descente très serrée, Kingsbury a terminé trois dixièmes de seconde plus rapidement que Bilodeau, mais les juges ont attribué de meilleures notes pour les virages et les sauts au double médaillé d'or olympique.

«Pour moi, ma carrière a commencé en France et elle se termine ici également, a déclaré Bilodeau à La Presse Canadienne. Finir avec le genre de performance qu'on a offerte, Mikaël et moi, c'est un honneur pour moi. C'est un honneur de lui avoir livré bataille. C'est l'un des plus grands talents de notre sport et j'ai pu lui tenir tête. Finir comme ça avec une victoire, c'est super.»

Autant cette victoire l'a réjoui, autant Bilodeau a éprouvé un petit pincement au coeur en cette dernière journée de compétition.

«C'est certain que ça a été une journée remplie d'émotions, a-t-il admis. De finir comme ça, je n'aurais pas pu demander mieux. Ce que je réalise, c'est que je ne pourrai plus jamais être aussi performant en ski: je ne pourrai plus jamais sauter aussi haut, je ne pourrai plus jamais être aussi rapide dans les bosses, a-t-il dit en riant. C'est la sensation de pousser la limite de mes capacités à chaque descente qui va me manquer.»

En atteignant la finale, Kingsbury a tout de même réussi à conserver une mince avance de 11 points au classement — 890 contre 879 —, si bien qu'il met la main sur le globe de cristal pour une troisième saison d'affilée.

Kingsbury a aussi mis la main sur le globe de cristal du classement général en ski acrobatique en devançant Bilodeau d'un tout petit point. Il s'agit aussi d'un troisième globe consécutif au général pour le jeune bosseur de 21 ans.

«Le globe était bien sûr l'un de mes objectifs les plus importants cette année, a confié Kingsbury. Il s'agit de mon troisième globe consécutif… Je n'aurais jamais pensé être rendu si loin à un si jeune âge. Mais j'ai encore l'impression que le meilleur de moi-même reste à venir. (...) Tout vient à peine de commencer pour moi.»

Dans la petite finale, le Français Benjamin Cavet a devancé l'Américain Bradley Wilson.

Marc-Antoine Gagnon a vu son parcours stoppé en quarts de finale et il a conclu au sixième rang, quatre rangs plus haut que Philippe Marquis.

Pascal-Olivier Gagné a terminé 13e, Simon Lemieux 15e, tandis que Simon Pouliot-Cavanagh n'a pas pris le départ.

Chez les dames, seule Justine Dufour-Lapointe pouvait espérer déloger l'Américaine Hannah Kearney, qui a amorcé la compétition avec une priorité de cinq points seulement sur la Québécoise. La cadette des «Soeurs volantes» a toutefois été éliminée par la jeune sensation française Perrine Laffont, âgée de 15 ans seulement, en huitièmes de finale pour terminer 16e.

Pendant ce temps, Kearney s'est frayée un chemin jusqu'en grande finale, où elle a eu raison de Chloé Dufour-Lapointe pour remporter les globes de cristal en bosses et au classement général.

Dans la petite finale, Maxime Dufour-Lapointe a eu raison de l'Italienne Deborah Scanzio pour monter sur la troisième marche du podium.

L'Américaine de 28 ans remporte ainsi un quatrième globe d'affilée en bosses et un cinquième au cours des six dernières années. Elle est sacrée championne du classement général pour la troisième fois en quatre ans. Elle a devancé dans l'ordre Justine, Chloé et Maxime Dufour-Lapointe. Justine termine également troisième au classement général.

Audrey Robichaud a été éliminée en quarts de finale par Chloé et elle a pris le septième rang. Andi Naude a terminé en 11e place, tandis que Christel Hamel a conclu la compétition au 14e échelon.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les médailles des Québécois à Sotchi