NOUVELLES

L'Australie a repéré des débris qui pourraient venir du vol MH370

20/03/2014 12:28 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT
Handout via Getty Images
INDIAN OCEAN - In this handout Satellite image made available by the AMSA (Australian Maritime Safety Authority) on March 20, 2014, objects that may be possible debris of the missing Malaysia Airlines Flight MH370 are shown in a revised area 185 km to the south east of the original search area. The imagery has been analysed by specialists in Australian GeoSpacial-Intelligence Organisation and is considered to provide a possible sighting of objects that has resulted in a refinement of the search area. Two objects possibly connected to the search for the passenger liner, missing for nearly two weeks after disappearing on a flight from Kuala Lumpur, Malaysia to Beijing, have been spotted in the southern Indian Ocean, according to published reports quoting Australian Prime Minister Tony Abbott. (Photo by DigitalGlobe/AMSA via Getty Images)

Deux objets qui pourraient être liés au Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu depuis 12 jours ont été détectés par des radars australiens.

Le premier ministre de l'Australie, Tony Abbott, a annoncé jeudi que les informations satellitaires étaient « nouvelles et crédibles ». Quatre avions de la Royal Australian Air Force ont été envoyés sur les lieux, situés à environ 2300 kilomètres de la côte australienne, et un navire commercial a reçu l'ordre de dévier de sa trajectoire pour aller observer les eaux du secteur.

La visibilité est réduite toutefois dans cette portion de l'océan Indien, a prévenu John Young, de l'autorité maritime australienne lors d'une conférence de presse organisée pour faire part de cette découverte.

Les objets, dont le plus gros semble mesurer près de 25 mètres, sont difficiles à identifier, mais ils justifient de diriger les recherches dans le secteur, selon M. Young.

« Nous devons garder à l'esprit que la localisation de ces objets sera extrêmement difficile et il pourrait s'avérer qu'ils ne sont pas liés au vol MH370 », a prévenu Tony Abbott.

Le ministre malaisien des Transports a confirmé cette découverte, sans donner plus de détails.

« Je peux confirmer que nous avons une nouvelle piste et que je rencontrerai la délégation australienne dans quelques instants », a simplement dit Hishammuddin Hussein lors d'une conférence de presse à Kuala Lumpur.

Rare éclaircie

L'Australie et l'Indonésie sont responsables des recherches dans le sud de l'océan Indien, l'une des zones de recherches où les enquêteurs estiment que l'avion pourrait se trouver.

Jusqu'à présent, plusieurs pistes de recherches se sont révélées fausses, augmentant l'anxiété des proches des 239 personnes disparues.

Le 8 mars dernier, l'avion a disparu des radars près d'une heure après son décollage de Kulala Lumpur, en Malaisie, alors qu'il devait se rendre à Pékin, en Chine.

Depuis, les enquêteurs ont établi qu'une action humaine et volontaire pourait être derrière la déviation de la trajectoire de l'appareil et la désactivation des appareils de communication. Il se peut que l'avion ait rebroussé chemin après avoir coupé le contact avec les radars et ait volé pendant plus de sept heures, dans une direction qui reste toujours à établir.

Deux zones de recherches sont actuellement explorées: l'une allant du nord de la Thaïlande à l'Asie centrale et l'autre de l'Indonésie au sud de l'océan Indien.

Des enquêtes menées sur les passagers, dont 153 étaient Chinois et deux Canadiens, n'ont pas permis de découvrir de possibles suspects en lien avec un acte terroriste qui pourrait expliquer un détournement ou une destruction de l'appareil.

INOLTRE SU HUFFPOST

Malaysia Airlines Flight Disaster In Pictures