NOUVELLES

Une centaine d'immigrants illégaux découverts dans une maison du Texas

20/03/2014 06:13 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

HOUSTON - Une centaine de présumés immigrants illégaux étaient interrogés par les autorités américaines, jeudi, après avoir été découverts dans une petite maison de la ville de Houston, au Texas.

Cinq hommes ont aussi été arrêtés, dont deux alors qu'ils quittaient la résidence en voiture, mercredi. Les autorités soupçonnent que la demeure était utilisée par des passeurs pour garder en otages des clandestins qu'ils ont aidés à faire entrer illégalement aux États-Unis en attendant que leurs proches paient une rançon.

Les policiers, qui ont retrouvé dans l'automobile de deux des suspects des armes et des documents laissant entendre qu'ils s'adonnaient à des activités illégales, ont par la suite pénétré dans la maison et découvert les 115 captifs. Trois autres individus ont été appréhendés alors qu'ils tentaient de fuir à la suite de l'irruption des forces de l'ordre.

L'agent spécial de l'Immigration et des douanes américaines Brian Moskowitz a déclaré, jeudi, lors d'une audience du Congrès à Houston que les cinq personnes arrêtées étaient détenues pour prise d'otages, possession d'armes et complot visant à héberger des immigrants illégaux.

Des hommes en sous-vêtements et pieds nus, une dizaine de femmes et deux enfants se trouvaient dans la maison de plain-pied située à environ 19 kilomètres au sud du centre-ville de Houston. La plupart d'entre eux sont originaires du Salvador, du Honduras, du Guatemala et du Mexique.

La police s'est rendue sur les lieux après avoir reçu un renseignement anonyme dans le cadre d'une enquête sur la disparition d'une jeune femme de 24 ans et de ses deux enfants, âgés de 7 et 5 ans. La mère et ses bambins font partie des personnes retrouvées dans la résidence.

PLUS:pc