NOUVELLES

Ukraine: l'OSCE juge nécessaire de décentraliser pour un retour au calme dans l'Est

20/03/2014 11:31 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a jugé nécessaire jeudi une décentralisation rapide en Ukraine en vue d'apaiser les tensions séparatistes dans l'Est de l'ex-république soviétique, où elle vient d'effectuer une mission.

"Nos interlocuteurs et les autorités se sont plaints de ne pas être entendus des autorités centrales, quelle que soit leur appartenance politique", a déclaré Tim Guldimann, émissaire de l'OSCE en Ukraine, lors d'une conférence de presse à Kiev.

"Tous nos interlocuteurs ont souligné la nécessité de prendre des mesures immédiates en vue d'une décentralisation afin de stabiliser la situation politique dans la région", a-t-il poursuivi.

M. Guldimann revient d'une mission dans plusieurs fiefs russophones de l'Est ukrainien agités par des manifestations pro-russes, Donetsk, Kharkiv et Lougansk, où il a rencontré autorités locales, forces politiques et représentants de la société civile.

Il a jugé "peu probable dans un avenir proche" une répétition du scénario similaire à celui qui s'est déroulé en Crimée, qui s'est proclamée indépendante et rattachée à la Russie.

"Tous nos interlocuteurs, quelle que soit leur appartenance politique, ont évoqué l'intégrité de l'Ukraine comme cadre pour leurs projets politiques", a-t-il expliqué.

Organisation issue des Accords d'Helsinki en 1975, l'OSCE (anciennement CSCE, Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe) observe l'organisation d'élections à travers le monde, et mène des médiations pour tenter de résoudre de vieux conflits territoriaux.

gmo/neo

PLUS:hp