NOUVELLES

Tunisie: un rappeur célèbre libéré après 9 mois de prison

20/03/2014 10:53 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

Un jeune rappeur, dont une chanson a été le tube de l'an dernier en Tunisie, a été libéré dans la nuit de mercredi à jeudi après avoir passé près de neuf mois en prison pour consommation de cannabis.

Ahmed Laabidi, alias Kafon, "a été placé en liberté conditionnelle", a annoncé jeudi à l'AFP son avocat, Ghazi Mrabet.

Arrêté en juin 2013, le rappeur avait été condamné le mois suivant à un an de prison et à une amende de 1.000 dinars (environ 460 euros) pour avoir consommé du cannabis.

Son tube "Houmani", chanté avec Hamzaoui Med Amine, raconte la désillusion et la misère dans les quartiers populaires de Tunisie. La chanson est sortie alors qu'il était en prison et a connu un grand succès. Le clip a été vu plus de huit millions de fois sur YouTube.

Me Mrabet fait partie d'un collectif qui a récemment lancé une campagne pour réformer la loi sur la consommation de cannabis en Tunisie.

"Plutôt que de continuer à appliquer une loi parmi les plus répressives au monde et d'ignorer ses conséquences ravageuses, arrêtons l'hypocrisie!", a appelé le collectif dans une lettre ouverte au chef du gouvernement, en dénonçant la "rigidité injustifiable" de la législation.

Cette loi "continue à servir plus la répression qu'autre chose", estime le collectif, qui n'appelle pas à dépénaliser le cannabis mais à réduire les peines pour sa consommation, en supprimant par exemple la prison ferme.

ms/iba/fcc

PLUS:hp