NOUVELLES

Syrie: fuite de centaines de Kurdes après des menaces de jihadistes (ONG)

20/03/2014 02:30 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

Près de 600 Kurdes syriens originaires de la province septentrionale de Raqa, ont fui leurs maisons après un ultimatum lancé par l'Etat islamique d'Irak et du Levant (EIIL), le groupe jihadiste le plus radical du pays, a affirmé jeudi une ONG.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a indiqué qu'au moins 600 Kurdes des localités de Tell Akhdar, Tell Fandar et Tell Abyad avaient abandonné leurs maisons après les menaces de l'EIIL.

Selon l'OSDH, l'EIIL a même libéré des Kurdes qu'ils détenaient à condition qu'ils quittent cette province où l'EIIL est fortement implanté. L'ONG précise que plus de 500 Kurdes ont trouvé refuge en Turquie et les autres à Ain al-Arab, une localité syrienne.

De violents combats ont opposé l'EIIL aux Kurdes syriens qui étaient restés dans leur grande majorité en dehors du conflit, se concentrant sur l'établissement d'une région autonome.

L'EIIL les considèrent comme des apostats et veut s'emparer des ressources pétrolières qui se trouvent dans leur région.

La ville de Raqa est la principale place forte en Syrie de ce groupe ultra-violent, accusé par les rebelles de nombreuses exactions.

sah/sk/vl

PLUS:hp