NOUVELLES

Radio Radio, en chiac envers et contre tous

20/03/2014 04:24 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

Le groupe Radio Radio a lancé mardi son quatrième album, Ej feel zoo. Ceux qui ont popularisé les expressions « y'a de la place en masse dans mon jacuzzi » et « cargués dans ma chaise » nous reviennent avec un nouveau répertoire de paroles colorées.

Le duo acadien s'est fait connaître en maniant la langue française avec créativité, essuyant même certaines critiques au passage, en raison de l'utilisation de termes en anglais et en chiac.

Les membres de Radio Radio, un quatuor devenu duo aujourd'hui (Gabriel Louis Bernard Malenfant et Jacques Alphonse Doucet), ne s'en formalisent pas.

« Une fois que tu as la liberté de t'exprimer comme tu veux et que tu es à l'aise avec ton identité, tu peux faire de ce que tu veux, explique Malenfant. C'est ça la liberté d'expression : que ce soit en anglais, en français ou en chinois, on s'en fout. »

Au fait, « ej feel zoo », est-ce une expression chiac courante?

« C'est une invention, répond Doucet. On voulait un feeling qui n'existait pas, mais dont les gens comprendraient le sens. Par chez nous, quand quelqu'un dit "ej feel zoo", tu dis "Ah! Je feel un peu animal, je feel wild, je feel zoo." Ça n'existait pas avant et on voulait quelque chose qui sonnait bien. »

Un nouveau départ

Ej feel zoo marque une nouvelle étape dans le parcours du groupe acadien, qui s'est fait connaître en 2008.

Gabriel Louis Bernard Malenfant et Jacques Alphonse Doucet ont vu leurs deux collègues quitter le navire en cours de route.

« C'est comme un serpent qui laisse sa carapace derrière, c'est essentiel pour se protéger du soleil, c'est essentiel pour vivre et ramper où il faut aller, interprète Gabriel. Je pense que c'est l'évolution naturelle du groupe. Il y en a qui ont voulu partir pour faire leurs propres trucs. Ils en ont eu assez de la tournée. Ils en ont eu assez du rythme de vie. »

Radio Radio fera maintenant voyager ses paroles colorées avec une nouvelle tournée qui s'amorce vendredi soir à Ottawa. Ils s'arrêteront par la suite à Toronto (22 mars), à Trois-Rivières (3 avril), à Québec (4 avril), à Trois-Pistoles (5 avril) et même à Lafayette, en Louisiane (24 et 27 avril).

Avec les informations de Tanya Lapointe (@TanyaLapointe)

PLUS:rc