NOUVELLES

Les Mooseheads de Halifax sont toujours affamés mais auront plus d'aversité

20/03/2014 11:00 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Un an après avoir remporté la Coupe Memorial, les Mooseheads de Halifax sont toujours aussi avides de victoires.

Le retour de Jonathan Drouin, combiné aux succès de Zachary Fucale devant le filet et au brio de l'attaquant recrue Nikolaj Ehlers, a permis à la formation des Maritimes de se maintenir parmi l'élite de la LHJMQ. Et ce malgré la perte du jeune prodige Nathan MacKinnon, qui a gradué chez les professionnels avec l'Avalanche du Colorado.

Les Mooseheads ont terminé la saison au deuxième rang du classement général avec une récolte de 97 points en 68 matchs, soit deux de moins que le Drakkar de Baie-Comeau. La troupe de Dominique Ducharme amorcera les séries éliminatoires, vendredi, face aux Islanders de Charlottetown, avec une bonne dose de confiance puisqu'elle a remporté ses 13 dernières rencontres.

«Nous n'avons jamais parlé de ça, ce n'est pas important pour nous, a dit Ducharme à propos de la bonne séquence des siens. Nous ne nous sommes jamais mis d'objectif en terme de points ou de position au classement. Notre philosophie, c'est de s'améliorer de jour en jour et les joueurs y adhèrent bien.»

Contrairement à l'année dernière alors qu'ils avaient signé 16 victoires en 17 matchs pour mettre la main sur la Coupe du Président, les Mooseheads feront vraisemblablement face à beaucoup plus d'adversité cette année. La parité fait en sorte que seulement neuf points séparent les sept premières positions au classement.

Or, même si plusieurs nouveaux venus se sont joints à la formation cette saison, Ducharme peut compter sur la détermination et l'expérience de plus d'une dizaine de joueurs ayant participé à la conquête de la Coupe Memorial l'an dernier. Cela pourrait bien faire la différence lors des moments critiques.

«Tu ne peux pas décrire comment tu te sens quand tu gagnes, c'est un 'feeling' qui est incroyable. C'est l'aboutissement d'une préparation de neuf mois qui est longue et difficile. C'est quelque chose que tu veux revivre une fois que tu l'as vécu et je sens que les joueurs ont cette envie et cet enthousiasme-là. Ils ont aussi l'expérience d'avoir surmonté des défis et des obstacles et ils la transmettent bien aux nouveaux joueurs.»

Drouin est un des piliers de l'équipe sur lequel pourra s'appuyer Ducharme en séries. Comme il l'avait fait l'an dernier, le joueur de centre originaire de Sainte-Agathe en a encore impressionné plusieurs à sa troisième saison dans le circuit Courteau.

Repêché par le Lightning de Tampa Bay au troisième échelon lors du repêchage de 2013, le Québécois a récolté 108 points, dont 29 buts, en seulement 46 rencontres. Plusieurs étaient d'avis qu'il réussirait à percer la formation du Lightning à 18 ans, mais le directeur général Steve Yzerman a décidé de le renvoyer chez les juniors au terme du camp d'entraînement.

«Il n'y a pas une équipe qui ne serait pas contente de voir le joueur de l'année au Canada revenir avec elle, a lancé Ducharme au sujet de celui qui est finaliste pour le titre de joueur le plus efficace de la LHJMQ. Il a continué sa progression autant mentalement que physiquement et il est encore un meilleur joueur qu'il ne l'était l'an dernier.»

Ehlers, la surprise

En plus de Drouin, les Mooseheads peuvent aussi compter sur un autre attaquant de puissance en Nikolaj Ehlers. Le Danois de 18 ans, sélectionné au sixième rang lors du repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey en 2013, a connu une campagne à laquelle peu d'observateurs s'attendaient.

L'ailier gauche a amassé 49 buts et 55 mentions d'aide à sa toute première saison en Amérique du Nord, alors qu'il devait s'adapter à un nouveau style de vie et surtout à un nouveau style de jeu. Sa récolte de 104 points lui a permis de se hisser au premier rang des marqueurs chez les recrues de la LHJMQ, ce qui fait de lui un candidat plus qu'intéressant pour l'obtention du titre de recrue de l'année.

«Il a démontré beaucoup d'habiletés et de potentiel, a commenté Ducharme. J'ai aimé la façon dont il a progressé. C'est excellent pour un Européen qui arrive ici. C'est un jeune homme qui a une très grande capacité d'adaptation et qui apprend très vite. C'est tout à son honneur.»

Ehlers occupe actuellement le 22e rang de la liste de la centrale de recrutement de la LNH en Amérique du Nord. Il pourrait devenir le troisième joueur des Mooseheads en deux ans à entendre son nom résonner au premier tour, dès cet été.

PLUS:pc