NOUVELLES

Les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon vont tenir un sommet à trois (Séoul)

20/03/2014 11:23 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

La présidente de Corée du Sud et le Premier ministre japonais se réuniront la semaine prochaine, avec le président des Etats-Unis, en marge d'une conférence internationale aux Pays-Bas, a annoncé vendredi un porte-parole de la présidence sud-coréenne.

Il ne s'agira pas d'un face à face entre les dirigeants japonais et sud-coréen, mais cette rencontre, la première à un tel niveau depuis des mois, était voulue depuis longtemps par Washington, qui tente de dénouer les tensions entre ses deux proches alliés en Asie.

La Sud-coréenne Park Geun-Hye et le Japonais Shinzo Abe, tous deux arrivés au pouvoir il y a un an environ, s'entretiendront, en présence de l'Américain Barack Obama, en marge de la conférence internationale sur le nucléaire à la Haye, a précisé le porte-parole de la présidence sud-coréenne, Min Kyung-Wook.

Depuis leurs prises de fonctions, les deux dirigeants asiatiques ne se sont pas rencontrés officiellement et les relations entre les deux pays, alliés des Etats-Unis et grands partenaires commerciaux, sont très fraîches.

Séoul reproche au Premier ministre japonais, connu pour ses positions nationalistes tranchées, sa visite le 26 décembre au sanctuaire Yasukuni, où sont honorés 2,5 millions de morts tombés pour le Japon, dont 14 criminels de guerre condamnés après 1945.

La Chine et la Corée du Sud avaient fustigé ce pèlerinage, le premier par un chef de gouvernement japonais depuis 2006, comme une insulte aux victimes des atrocités commises par les troupes nippones dans la première moitié du XXe siècle.

Les Etats-Unis avaient alors exprimé leur "déception".

Ces derniers mois, la présidente sud-coréenne a exclu toute rencontre avec le dirigeant japonais, à moins qu'il ne fasse preuve de regrets sincères sur les actes commis par les Japonais pendant l'occupation de la péninsule coréenne et la guerre.

Shinzo Abe avait assuré la semaine dernière n'avoir absolument pas l'intention d'atténuer les excuses officielles présentées par le Japon au cours des dernières années.

ckp/fmp/glr

PLUS:hp