NOUVELLES

La production est en hausse à la mine Canadian Malartic, affirme Osisko

20/03/2014 12:46 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK), qui s'oppose à une offre publique d'achat hostile de Goldcorp (TSX:G), affirme que les coûts diminuent et que la production augmente à sa mine Canadian Malartic, dans le nord du Québec.

La société montréalaise a indiqué jeudi que les coûts décaissés par once de sa seule mine en exploitation devraient se situer entre 580 $ et 635 $, pour une réduction de jusqu'à 24 pour cent relativement aux charges enregistrées l'an dernier.

Les investissements en immobilisations pour 2014 sont estimés à 148 millions $, incluant 125,8 millions $ à Canadian Malartic. Osisko effectue également de la prospection à proximité de Kirkland Lake, dans le nord-est de l'Ontario.

Le président et chef de la direction d'Osisko, Sean Roosen, a indiqué que Canadian Malartic constituait un «actif exceptionnel».

Dans un secteur où les coûts décaissés augmentent, Canadian Malartic est l'une des rares mines où ces coûts diminuent, a ajouté M. Roosen lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Par ailleurs, Osisko a dit s'attendre à ce que sa production d'or pour l'année en cours augmente à un niveau entre 525 000 et 575 000 onces d'or, en hausse par rapport aux 475 277 onces produites en 2013.

Osisko a à maintes reprises affirmé que l'offre de Goldcorp, d'une valeur d'environ 2,9 milliards $, ne reflétait pas le potentiel de sa mine dans le nord-ouest du Québec.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de Corporation Minière Osisko ont clôturé à 7,59 $, un cours inchangé par rapport à leur précédent cours de fermeture. L'offre de Goldcorp, qui dépend en partie du cours de l'action de Goldcorp, était alors évaluée à 6,63 $ par action d'Osisko.

PLUS:pc