NOUVELLES

La Californie est ciblée par les cybercriminels

20/03/2014 10:06 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

SACRAMENTO, États-Unis - La Californie est maintenant la principale cible américaine des cybercriminels réfugiés en Europe de l'Est, en Afrique et en Chine, prévient un rapport attendu jeudi.

La procureure générale de la Californie, Kamala Harris, affirme que les entreprises et les institutions financières de l'État représentent des cibles alléchantes pour les cybermalfaiteurs.

Le rapport de Mme Harris, dont l'Associated Press a obtenu une copie anticipée, révèle que la Californie arrive en tête de tous les États américains en ce qui concerne la quantité d'ordinateurs infectés par des logiciels malveillants, le nombre de victimes de la cybercriminalité, les pertes financières subies et le nombre de personnes dont l'identité a été volée.

Le document ajoute que la Californie est particulièrement vulnérable en raison du rôle de premier plan qu'elle occupe dans les secteurs des nouvelles technologies et du divertissement.

Le PIB de 2000 milliards $ US de la Californie, ses échanges commerciaux internationaux importants et sa frontière avec le Mexique en font une cible facile pour les stratagèmes de blanchiment d'argent, selon le rapport. L'économie californienne blanchirait environ 30 milliards $ US chaque année.

Une partie de cet argent est blanchie par le truchement d'entreprises légitimes ou de monnaies virtuelles comme Bitcoin. Le document indique également que les saisies de sacs remplis de billets ont augmenté depuis que le Mexique a resserré ses lois sur le blanchiment d'argent en 2010.

Les saisies d'argent en vrac ont bondi de 40 pour cent en Californie depuis 2011, et l'État occupe maintenant la première place à ce chapitre aux États-Unis.

PLUS:pc