NOUVELLES

Italie: la marine a secouru 1.000 migrants en 24 heures

20/03/2014 12:35 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

Les navires de la marine italienne ont secouru ces dernières 24 heures un millier de migrants en provenance des côtes nord-africaines, a annoncé la marine jeudi.

Quatre passeurs présumés --trois Tunisiens et un Marocain-- ont été arrêtés parmi des immigrés clandestins qui ont débarqué dans le port d'Augusta, à l'est de la Sicile.

Toute la nuit, le bateau amphibie San Giusto, les frégates Maestrale et Zeffiro, le patrouilleur Sirio se sont portés au secours de plusieurs embarcations de migrants. La frégate Euro était encore mobilisée jeudi matin pour sauver d'autres migrants.

Entre lundi et mercredi, plus de 2.000 migrants avaient déjà été secourus par la marine dans le cadre de l'opération Mare Nostrum, lancée à l'automne dernier par le gouvernement italien après deux naufrages ayant fait plus de 400 morts près de Lampedusa et Malte.

Le corps d'un migrant intoxiqué par les vapeurs d'hydrocarbures pendant la traversée a été trouvé mercredi sur une des embarcations.

En raison d'une météo clémente et de la situation anarchique régnant en Libye, les départs depuis les côtes de ce pays se sont multipliés ces dernières semaines.

Depuis le début de l'année, 10.000 migrants ont débarqué sur les côtes italiennes: plus de dix fois plus que sur la même période de 2013 (900), selon le Conseil italien des réfugiés (CIR).

Le CIR tout comme l'Organisation internationale des migrations (OIM) ont demandé que l'opération Mare Nostrum confiée à la marine italienne se poursuive. Depuis octobre, elle a permis de sauver 12.000 personnes et d'arrêter 46 passeurs d'immigrés clandestins.

Le CIR a demandé aux institutions européennes un plan d'ensemble et un soutien financier à Mare Nostrum.

Selon des organisations d'aide aux immigrés, entre 17.000 et 20.000 migrants ont trouvé la mort en tentant d'atteindre l'Europe par la mer au cours des vingt dernières années.

fka-jlv/bir

PLUS:hp