NOUVELLES

Dépenses somptuaires au sein de l'organisme responsable d'Insite à Vancouver

20/03/2014 03:58 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

VANCOUVER - L'analyse des finances du plus important organisme communautaire du quartier Downtown Eastside de Vancouver, responsable notamment du site d'injections supervisées Insite, a révélé une utilisation inappropriée de cartes de crédit, des dépenses injustifiées et des vérifications d'antécédents judiciaires bâclées.

Un examen du gouvernement de la Colombie-Britannique et un audit externe indépendant ont suscité de graves interrogations quant aux méthodes de gestion de la Portland Hotel Society (PHS).

Dans un communiqué conjoint, les ministères de la Santé et du Logement ont annoncé que les membres du conseil d'administration et de la haute direction de la PHS avaient été congédiés.

Un conseil d'administration intérimaire sera mis en place pour veiller à la restructuration des activités de l'organisme, qui comprennent un centre de désintoxication, une soupe populaire et des logements sociaux offrant des soins de santé et des services aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale ou de toxicomanie.

Parmi les dépenses injustifiées découvertes par l'audit figurent des voyages à l'étranger et des repas au restaurant. On y découvre notamment des frais de limousines de 8600 $ l'an dernier, un séjour dans un hôtel du Royaume-Uni à près de 900 $ la nuitée, et un voyage pour deux adultes et deux enfants au parc Disney d'Anaheim, une affaire de plus de 2600 $.

L'audit révèle par ailleurs que l'organisme sans but lucratif éprouve de sérieuses difficultés financières.

PLUS:pc