NOUVELLES

Avion disparu: l'Australie enquête sur deux objets repérés par satellite

20/03/2014 08:20 EDT | Actualisé 20/05/2014 05:12 EDT

KUALA LUMPUR, Malaisie - Des avions militaires ont survolé jeudi un coin reculé de l'océan Indien pour tenter de repérer des débris considérés comme la piste la plus prometteuse à ce jour pour retrouver le vol de Malaysia Airlines disparu depuis 10 jours.

Les fouilles ont ensuite été suspendues pour la journée et reprendront vendredi.

Les quatre avions cherchent à vérifier si les débris repérés par un satellite flottant à la surface de l'eau sont en fait les restes du Boeing 777 qui s'est volatilisé le 8 mars avec 239 personnes à son bord.

Par ailleurs, le gouvernement de la Chine a annoncé, en début de journée vendredi, qu'il enverra trois navires de guerre pour aider aux recherches. Le Centre national de recherche et sauvetage maritime n'a toutefois pas été en mesure de préciser à quel moment ils arriveraient.

Un des objets repérés par satellite fait 24 mètres de long, contre 5 mètres de long pour l'autre. D'autres objets pourraient se trouver dans le même secteur, à quatre heures de vol de la côte sud-ouest de l'Australie.

Un dirigeant de l'Agence australienne de sécurité maritime, John Young, a expliqué aux journalistes que des avions ont été dépêchés vers cette région, à 2500 kilomètres au sud-ouest de la ville de Perth, pour faire enquête.

«C'est une piste, peut-être la meilleure dont nous disposons actuellement», a-t-il dit. Il a toutefois prévenu que les clichés pris par des satellites sont parfois décevants et que les objets aperçus ne sont peut-être que des débris tombés à la mer. L'objet le plus grand est en revanche plus long qu'un conteneur.

Des satellites commerciaux sont en voie d'être repositionnés au-dessus de la zone en question, dans l'espoir d'obtenir des images de plus haute résolution. Un vaisseau-cargo norvégien a été dévié de sa trajectoire pour participer aux recherches. Un autre navire commercial et un vaisseau de la marine australienne sont attendus sur place sous peu.

Un communiqué publié par l'agence indique que quatre avions ont fouillé un secteur de 23 000 kilomètres carrés jeudi, sans succès.

«Les fouilles se poursuivront vendredi», ajoute le communiqué.

Le ministre malaisien des Transports, Hishammuddin Hussein, a déclaré lors d'une conférence de presse, jeudi, que «pour toutes les familles à travers le monde, l'information la plus désirée est celle dont nous ne disposons pas — l'emplacement de MH370».

M. Young a révélé que l'océan est profond de plusieurs milliers de mètres dans le nouveau secteur, qui se trouve au sud de la zone fouillée lundi.

Les débris ont été repérés dans un secteur situé environ à mi-chemin entre l'Australie et des îles antarctiques inhabitées.

PLUS:pc