NOUVELLES

Meurtre d'une autochtone: la preuve volumineuse repousse la cause au 9 avril

19/03/2014 09:57 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

HALIFAX - Les deux personnes accusées du meurtre de l'étudiante Loretta Saunders seront de retour devant la Cour provinciale, à Halifax, le 9 avril.

Le corps de l'étudiante d'origine autochtone avait été retrouvé le long d'une autoroute en février dernier.

Blake Leggette, 25 ans, et son amie de coeur Victoria Henneberry, âgée de 28 ans, ont été accusés de meurtre prémédité le 27 février.

Mercredi, l'avocat de la jeune femme, Pat Atherton, a demandé du temps à la cour afin d'étudier la preuve volumineuse déposée par la Couronne.

Le corps de la victime, une Inuit de 26 ans du Labrador, a été trouvé près de l'autoroute transcanadienne au Nouveau-Brunswick. Le lendemain, des accusations ont été déposées contre les deux suspects, qui avaient déjà partagé un appartement avec la jeune victime.

Loretta Saunders étudiait à l'Université Saint Mary's. Elle avait été portée disparue le 13 février.

PLUS:pc