NOUVELLES

Libye: l'ONU sanctionne l'exportation illégale de pétrole brut

19/03/2014 11:01 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mercredi à l'unanimité une résolution qui sanctionne l'exportation illégale du pétrole libyen, après l'odyssée d'un pétrolier nord-coréen arraisonné lundi par la marine américaine.

La résolution, présentée par les Etats-Unis, "condamne les tentatives faites pour exporter illicitement du pétrole brut depuis la Libye".

Elle "autorise les Etats membres à inspecter en haute mer les navires" suspects que Tripoli aura désignés à un comité de l'ONU chargé de surveiller l'application de certains sanctions internationales contre la Libye.

Les Etats membres de l'ONU devront "prendre les mesures nécessaires pour interdire à ces navires d'entrer dans leur port", sauf en cas d'inspection, d'urgence ou de retour en Libye.

Ils devront veiller à ce que leurs ressortissants "ne se livrent à aucune transaction afférente à ce pétrole brut" exporté illégalement.

En arraisonnant le Morning Glory, un navire égyptien battant un pavillon nord-coréen de complaisance, la marine américaine avait mis fin à la première tentative des rebelles qui bloquent les terminaux pétroliers depuis juillet, d'exporter le pétrole qu'ils détiennent.

Ces autonomistes de la Cyrénaïque, partisans d'un système fédéral en Libye, réclament l'autonomie de la région orientale de Libye.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011, la Libye est confrontée à une forte instabilité politique, à des tendances séparatistes et à des violences incontrôlées dans un contexte de prolifération des armes.

avz/mdm

PLUS:hp