NOUVELLES

La Réserve fédérale cherche à clarifier la situation sur les taux d'intérêt

19/03/2014 02:28 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

WSAHINGTON, États-Unis - À l'occasion de sa première conférence de presse en tant que présidente de la Réserve fédérale des États-Unis, Janet Yellen a cherché à clarifier, mercredi, une question qui obsède les investisseurs: à quel moment la Fed commencera-t-elle à augmenter ses taux d'intérêt à court terme, actuellement à de faibles niveaux records?

Mme Yellen a fait valoir qu'avec un marché de l'emploi encore faible, la Fed comptait maintenir près de zéro les taux d'intérêt à court terme pendant une période de temps «considérable» et qu'elle ne les augmenterait que graduellement. La dirigeante a aussi indiqué que la décision de la banque centrale ne serait pas dictée par le seul taux de chômage, puisqu'elle estime qu'il ne reflète plus pleinement l'état de santé du marché de l'emploi.

Ces propos ont renforcé le message livré par la Fed dans un communiqué émis au terme d'une réunion de deux jours, mercredi. La banque a indiqué qu'elle réduirait ses achats mensuels d'obligations à long terme d'une autre somme de 10 milliards $ US, à 55 milliards $ US, parce qu'elle croit l'économie suffisamment solide pour supporter de nouvelles améliorations du marché du travail.

La banque centrale américaine a de nouveau fait part de son intention de maintenir à un faible niveau ses taux d'intérêt à court terme afin de soutenir l'économie. Elle ne parle cependant plus d'un taux de chômage susceptible de l'inciter à augmenter ses taux à court terme.

La Fed entend plutôt surveiller une variété de données sur le marché de l'emploi, l'inflation et l'économie avant d'approuver toute augmentation des taux.

La banque a annoncé ces politiques dans le communiqué émis à la suite de sa première réunion avec Janet Yellen dans le fauteuil de présidente.

Dans son précédent communiqué, la Fed avait indiqué avoir l'intention de maintenir les taux à de faibles niveaux records «bien après» que le chômage sera de moins de 6,5 pour cent. Le taux de chômage est actuellement de 6,7 pour cent.

Il y a plus de cinq ans, la Fed a réduit son taux de référence à court terme à un niveau record de près de zéro, niveau qui est le sien depuis. La plupart des analystes croient que la banque centrale maintiendra à près de zéro sa cible pour les taux à court terme d'ici à la fin de 2015.

Par ailleurs, la Fed a également dit prévoir, mercredi, une croissance économique de 2,8 pour cent à trois pour cent cette année, soit une projection légèrement inférieure à celle de 2,8 pour à 3,2 pour cent faite au mois de décembre.

PLUS:pc