NOUVELLES

Égypte : deux officiers de l'armée tués lors d'affrontements 

19/03/2014 07:46 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

Deux officiers de l'armée égyptienne ont été tués mercredi au cours d'une fusillade avec des islamistes armés du Sinaï, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité.

Les deux hommes ont péri lors d'une opération conjointe de l'armée et de la police contre une cache d'armes et d'explosifs dans la province de Kaloubia, au nord du Caire. Six activistes du groupe Ansar Baït Al Makdis, l'une des organisations les plus violentes du pays, ont également été tués dans l'échange de tirs et huit autres ont été arrêtés.

Le groupe a revendiqué la responsabilité de plusieurs actes spectaculaires, dont l'attentat contre un bus de touristes qui a coûté la vie à deux Sud-Coréens et un Égyptien dans le Sinaï le mois dernier. Il aurait également abattu un hélicoptère de l'armée à l'aide d'un missile, tuant cinq soldats, en janvier.

La fusillade de mercredi s'est produite après l'arrivée d'un colonel et d'un général de brigade, tous deux artificiers, pour diriger l'opération contre la cache d'armes. Les islamistes multiplient les opérations dans la province du Sinaï depuis la destitution en juillet du président Mohamed Morsi, issu des frères musulmans.

L'opération menée mercredi était liée à l'attaque qui a fait six morts dans les rangs de l'armée samedi près du Caire. Plus tard dans la journée, des heurts entre la police et des partisans de Mohamed Morsi ont coûté la vie à un adolescent de 13 ans, tué par balle à Beni Suef, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale. Un homme a été tué dans les mêmes circonstances au Caire.

PLUS:rc