NOUVELLES

France: la cour confirme la peine de prison de Kerviel mais annule les dommages

19/03/2014 11:28 EDT | Actualisé 19/05/2014 05:12 EDT

PARIS - Le plus haut tribunal de France a maintenu, mercredi, la peine de prison imposée à l'ancien opérateur de marché Jérôme Kerviel, mais a annulé les dommages civils de 4,9 milliards d'euros (7,55 milliards $ CAN) qu'il avait été condamné à payer.

Kerviel faisait appel de sa condamnation à trois ans de prison, qui avait déjà été maintenue une première fois par une cour d'appel de juridiction inférieure.

Dans un communiqué, la Cour de cassation a déclaré que la décision précédente de la cour d'appel n'avait pas pris en compte les fautes commises par l'employeur de Kerviel, la Société générale, en ordonnant à l'ex-courtier de rembourser la totalité des pertes de la banque liées à cette fraude.

Jérôme Kerviel se trouve présentement en Italie et revient en France à pied dans le cadre d'un pèlerinage, après avoir rencontré le pape François au Vatican. Des images diffusées à la télévision l'ont montré vêtu d'un blouson et d'un sac à dos rouge, marchant rapidement et tentant d'ignorer les nombreux journalistes à ses trousses. Il n'a fait aucun commentaire.

L'ancien opérateur de marché a été reconnu coupable d'avoir mené l'une des plus grandes fraudes financières de l'histoire. Dans une entrevue radiophonique diffusée mardi, Kerviel a déclaré qu'il ne tenterait pas de s'enfuir si son appel était rejeté.

Jérôme Kerviel se considère comme la victime d'un système qui a fermé les yeux sur ses opérations tant et aussi longtemps qu'elles rapportaient de l'argent à la Société générale.

PLUS:pc