NOUVELLES

Voici venu le temps de rendre hommage aux gens du cinéma québécois... Action!

18/03/2014 01:59 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - En direct du Monument-National, la 16e édition de La Soirée des Jutra, animée par Pénélope McQuade et Laurent Paquin, débute à 19h30, ce dimanche, à Radio-Canada.

Auparavant, à 18h30, Émilie Perreault et Matthieu Dugal auront sélectionné personnalités et moments marquants de l'année cinématographique à «ARTVStudio aux Jutra 2014».

En nomination dans onze catégories, «Louis Cyr: l'homme le plus fort du monde», rôle tenu par Antoine Bertrand dans une réalisation de Daniel Roby, est suivi de près par «Gabrielle». La réalisatrice Louise Archambault et Gabrielle Marion-Rivard, l'actrice principale, ne sont pas peu fières des neuf nominations que récolte le film portant sur une jeune handicapée intellectuelle qui rêve d'une vie autonome. La catégorie du meilleur film est complétée par «Le Démantèlement», «Catimini» et «Diego Star». Une vingtaine de catégories s'ajoutent à la liste des personnes honorées.

Chaque année, on profite de cette soirée fastueuse pour souligner l'apport de certaines personnalités au septième art. Pour 2014, la palme revient à Micheline Lanctôt. La chère Élise d'«Unité 9», au cours de sa carrière, s'est aussi qualifiée comme réalisatrice et scénariste. On lui doit «L'homme à tout faire», «Sonatine», «Deux actrices», «Pour l'amour de Dieu» et bientôt, «Autrui», en cours de préparation.

Justement, à propos de Gabrielle…

Le tournage de «Gabrielle» fut une formidable aventure. Télé-Québec, au lendemain de la Soirée des Jutra, présente «Questions de société / Moi aussi je m'appelle Gabrielle», documentaire d'Annie St-Pierre sur le tournage du film, le lundi 24 mars, 20h.

Interpellée par la condition de personnes aux prises avec un handicap intellectuel, Louise Archambault s'est mise à la recherche d'une jeune femme qui pourrait personnifier Gabrielle, atteinte du syndrome de Williams. C'est à la chorale Les Muses qu'elle a trouvé sa «Gabrielle». Tout heureuse de décrocher un rôle si important, la jeune fille se prête au jeu et répète les scènes autant de fois que nécessaire avec toujours le même entrain, la même émotion. Son handicap en est-il vraiment un puisque la particularité la plus frappante est le bonheur qui l'habite à temps plein et dont elle fait constamment bénéficier les autres.

Toujours est-il qu'en plus de récolter les honneurs au gala des Jutra, «Gabrielle» a été primé au Festival international du film de Locarno et au Festival du film francophone d'Angoulême où la nouvelle «star» s'est rendue en compagnie de la réalisatrice et d'Alexandre Landry, son amoureux dans le film.

Lutte oratoire décisive?

«Ils étaient quatre qui voulaient se battre»… Comme le dit la comptine, Pauline Marois du Parti québécois, Philippe Couillard du Parti libéral, François Legault de la Coalition avenir Québec et Françoise David de Québec solidaire, tous aspirants au titre de premier ministre du Québec, se retrouveront le jeudi 27 mars à TVA. De 20h à 22h, dans un «Face-à-face Québec 2014», les quatre chefs de parti débattront d'économie, de finances publiques, d'identité et question nationale, de politiques sociales et de gouvernance. Pierre Bruneau arbitre les échanges.

Ce samedi, au tour de Stéphane Rousseau d'animer «SNL Québec», en direct, à Télé-Québec, à 21h. Selon la formule éprouvée du «Saturday Night Live» américain, on présente un bulletin de nouvelles du week-end et parions que la campagne électorale en cours est un terreau fertile pour les scripteurs. Puis, il y a les sketches dont certains éprouveront la tolérance du public québécois. En même temps, on espère faire de cette émission de variétés, un tremplin pour humoristes et comédiens peu connus qui aspirent à une carrière dans le domaine.

À Historia, on nous raconte, en six épisodes, comment «La Mafia rouge» a pris de la vigueur dans l'Union soviétique du début des années 1980. L'économie bat de l'aile et la population est privée d'aliments indispensables, sauf les plus fortunés qui sont approvisionnés par des mafieux. Si ce commerce fonctionne si bien, c'est que de hauts fonctionnaires avec Léonid Brejnev en tête, les protègent. Le mercredi 26 mars, 20h.

À RADIO-CANADA: La très articulée Liza Frulla a-t-elle une préférence pour la musique rythmée, douce, classique, endiablée ou tout ça à la fois? On la découvre sous cet angle, ce samedi, 19h, à «En direct de l'univers…»

À TVA: Pour l'arrivée du printemps, pourquoi pas un sport extrême d'hiver? La finale du «Championnat du monde Red Bull Crashed Ice» se tient, en direct, du parcours du Vieux-Québec. Le coup d'envoi sera donné en face de l'hôtel du Parlement pour se terminer place D'Youville, ce samedi, 20h30. «La Poule aux œufs d'or» y laissera ses plumes, ce dimanche, 18h30, puisque pour le «Spécial Gala 2014», elle offrira un gros lot d'un million $, et les tirages de tous les prix, incluant le gros lot, sont valables tant pour les détenteurs de billets en studio que ceux à la maison. À noter que le mercredi 26 mars, «Les Beaux Malaises» à 21h, et «Un sur 2 / Saison 2», 21h30, sont les dernières diffusions de la saison.

À TÉLÉ-QUÉBEC: Décédé en mai 2012, le philosophe Placide Gaboury, ex-jésuite, a prononcé de multiples conférences et écrit une soixantaine de livres, témoins de sa quête des secrets de l'âme. Jacques Languirand, Pierre-Marc Johnson, Louise Latraverse décrivent «Placide Gaboury, le contestataire tranquille» qui a joué un rôle important dans l'évolution de la spiritualité au Québec, le lundi 24 mars, 21h.

À TV5: Pascal Obispo, Salvatore Adamo, Gérard Lenorman, Guy Béart (papa de l'actrice Emmanuelle Béart et créateur de «L'eau vive», grand succès de 1958), nous rappellent «Les Années Bonheur», ce samedi, 20h.

À MUSIMAX: Abba, groupe suédois créé en 1974, a connu un succès planétaire foudroyant. Encore aujourd'hui, bien que le groupe soit dissout depuis plus de vingt ans, leurs disques se vendent par millions chaque année. Le vendredi 28 mars, on leur consacre la soirée. D'abord, à 20h, le documentaire «Abba - Dancing Queen» raconte l'histoire de cette chanson, leur plus gros vendeur, suivi de «Abba - En images» qui porte attention aux nombreux costumes dessinés pour leurs spectacles, à 21h.

À SUPER ÉCRAN: Prête à tout pour devenir la meilleure athlète de course, Sarah vient s'établir à Montréal, épouse son ami Antoine pour avoir droits à des prêts et bourses gouvernementaux et, croyant enfin pouvoir s'adonner à sa passion qui tourne à l'obsession, elle doit faire face à un obstacle incontournable. «Sarah préfère la course», premier long métrage de Chloé Robichaud, avec Sophie Desmarais dans le rôle principal, ce dimanche, 21h.

PLUS:pc