NOUVELLES

Un possible candidat du PLC quitte le navire

18/03/2014 01:45 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Un possible candidat du Parti libéral du Canada pour les élections fédérales de 2015 claque la porte en écorchant le chef Justin Trudeau.

Zach Paikin, qui convoitait le siège de député de la circonscription ontarienne Hamilton West-Ancaster-Dundas, affirme qu'il retire sa candidature parce que Justin Trudeau a brisé sa promesse de tenir des « candidatures ouvertes » qui permettent à tous les libéraux qui le souhaitent de se présenter à l'investiture de leur parti dans la circonscription de leur choix.

Or, selon M. Paikin, Justin Trudeau a bloqué la candidature de Christine Innes, qui souhaitait briguer l'investiture libérale dans la circonscription torontoise de Trinity-Spadina, vacante depuis le départ de la députée néo-démocrate Olivia Chow qui tentera sa chance à la mairie de Toronto.

« Je ne peux pas faire campagne pour une équipe si d'autres qui tentent de joindre cette même équipe ne peuvent le faire parce que leurs idées et leurs ambitions sont contraires aux intérêts du chef du parti », a-t-il indiqué sur Facebook.

Zach Paikin n'avait pas encore déposé ses formulaires de candidatures, a confirmé le Parti libéral du Canada.

Âgé de seulement 22 ans, Zach Paikin s'est fait connaître en se présentant au poste de président national des politiques du PLC, lors du congrès du parti de 2012. Il est également commentateur politique.

Lors de l'annonce de son intention de déposer sa candidature, Zach Paikin avait indiqué faire le saut parce qu'il croyait Justin Trudeau capable de devenir le prochain premier ministre du Canada. Des photos des deux hommes encourageant ensemble l'équipe canadienne masculine de hockey, en février lors des Jeux de Sotchi, avaient été publiées.

Christine Innes écartée

Dans une lettre adressée à Christine Innes et signée par David MacNaughton, de coprésident de la campagne libérale en Ontario, le Parti libéral du Canada lui annonce qu'elle ne pourra être candidate libérale en 2015, dans aucune circonscription.

Mme Innes souhaitait poser sa candidature dans Trinity-Spadina pour l'élection complémentaire à venir, une proposition acceptée par le PLC à la condition qu'elle fasse plutôt campagne dans la nouvelle circonscription de Spadina-Fort York lors de l'élection générale de 2015.

Mme Innes a refusé cette demande. M. MacNaugton écrit que la même demande a été faite à tous les candidats désireux de faire campagne lors d'une élection complémentaire, afin « d'éviter les déchirements intérieurs qui ont déjà failli détruire le parti » alors que plusieurs circonscriptions seront transformées à la suite d'une révision de la carte électorale.

PLUS:rc