NOUVELLES

Swaziland: arrestation du rédacteur en chef du journal The Nation

18/03/2014 03:06 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Le rédacteur en chef du journal The Nation, l'un des principaux magazines politiques du pays a été arrêté par la police mardi, accusé d'entrave à la justice pour avoir publié deux articles mettant en cause la justice dans son pays.

Bheki Makhubu, le rédacteur en chef du magazine The Nation a été brièvement présenté au tribunal et renvoyé en prison.

Il a été arrêté en même temps que Thulani Maseko, un chroniqueur du journal, avocat défenseur des droits de l'homme.

Leur avocat, Sifiso Manana, a indiqué qu'une "caution serait fixée jeudi".

Les medias au Swaziland travaillent sous des règles très strictes qui interdisent de critiquer le roi Mswati III et son gouvernement.

Selon le mandat d'arrêt, les accusations contre le rédacteur en chef et le journaliste se fondent sur un article du mois de février qui s'interrogeait sur la détention arbitraire pendant un mois de l'inspecteur d'un véhicule d'un responsable gouvernemental.

Cet inspecteur avait été arrêté pour avoir stoppé le conducteur d'un véhicule d'un responsable gouvernemental qui conduisait sans papier.

L'article suggérait que l'arrestation de l'inspecteur était arbitraire.

Les autorités estiment que les articles étaient une ingérence dans la procédure judiciaire.

En 2012, le rédacteur en chef du quotidien Swazi Observer, s'est réfugié en Afrique du Sud, craignant pour sa vie après avoir donné la parole à des militants pour la démocratie, la plupart membres du Pudemo, le principal parti d'opposition.

Tous les partis sont interdits au Swaziland.

str/sk/aub/jmc

PLUS:hp