NOUVELLES

Rédemptoristes : un dédommagement selon la valeur patrimoniale est demandé

18/03/2014 06:11 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Les avocats des victimes au recours collectif contre les Rédemptoristes demandent de tenir compte de la valeur patrimoniale totale de la communauté religieuse lorsque viendra le temps d'imposer des dédommagements, ce qui inclut la valeur de la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré.

Au terme de leur plaidoirie mardi, les avocats des anciens élèves ont demandé d'imposer des dommages exemplaires à la communauté religieuse. Ils considèrent que le tribunal devrait tenir compte de tous les actifs des Rédemptoristes, dont la basilique évaluée à plus de 77 millions de dollars.

Les procureurs des victimes estiment que la congrégation devrait verser 15 millions à titre de dommage punitif et exemplaire en raison de leur mauvaise foi. Ils reprochent à la communauté religieuse le transfert de 17 millions de dollars après l'autorisation du recours collectif.

« On ne transfère pas 80 % de ses actifs à moins de savoir que l'on est responsables », a martelé Me Robert Kugler, avocat des anciens élèves.

Les avocats ont aussi chiffré les montants que devrait recevoir chacune des victimes. Ils les ont ventilés selon le nombre d'agressions subies, le nombre d'agresseurs et la nature des gestes commisLes avocats des victimes ont maintenant terminé leur plaidoirie.

Au cours des deux prochains jours, ce seront les avocats du Séminaire Saint-Alphonse et des pères rédemptoristes qui présenteront leurs arguments devant le juge Claude Bouchard.

Un texte de Yannick Bergeron

PLUS:rc