NOUVELLES

Québec améliore son bilan routier

18/03/2014 02:07 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Le nombre de collisions mortelles a chuté de 7 % au Québec et le nombre de collisions avec blessés graves a subi une baisse de 15 % au cours de l'année 2013, selon les données de la Sûreté du Québec (SQ).

La SQ a rendu public mardi son bilan 2013 qu'elle qualifie de meilleur bilan observé sur son territoire.

Malgré l'amélioration du bilan routier, les comportements à risque continuent néanmoins d'inquiéter. Paul Leduc de la Sûreté du Québec souligne que 277 décès sont survenus sur les routes du Québec en 2013 et que plusieurs accidents mortels étaient évitables.

« Si on regarde le bilan et on le compare aux années précédentes, il y a une amélioration depuis 2006. On est partis de 466 décès, c'est une amélioration, mais on veut toujours continuer de travailler dans le sens d'améliorer de plus en plus le bilan », dit-il.

Les quatre infractions les plus préoccupantes pour la sécurité routière demeurent :

. La vitesse;
. L'omission de porter la ceinture de sécurité;
. L'utilisation du téléphone cellulaire au volant;
. La conduite avec les capacités affaiblies.

Les patrouilleurs du corps policier ont effectué au moins 40 000 interventions de plus qu'en 2012 afin de prévenir ce type de comportements.

« Plus on intervient, plus on augmente la perception du risque d'être intercepté. Ça se joue souvent là. Quand vous circulez d'un endroit à l'autre, si vous pensez que vous êtes pour être intercepté, souvent ça va venir modifier votre comportement », mentionne M. Leduc.

D'autres mesures mises en place l'an dernier par la SQ dans sa politique de sécurité routière : l'éducation, la prévention, l'intervention et la communication, ont également pu contribuer à améliorer le bilan routier.

PLUS:rc