NOUVELLES

Obama décore d'anciens combattants victimes de racisme

18/03/2014 04:51 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama a voulu "rétablir la vérité" en remettant mardi la médaille d'honneur à 24 anciens combattants, dont l'héroïsme avait été jusqu'alors négligé en raison de leur appartenance raciale ou religieuse.

Parmi les récipiendaires figurait l'oncle, aujourd'hui décédé, du rockeur Lenny Kravitz, présent mardi à la Maison Blanche.

"Aucune nation n'est parfaite mais ici aux Etats-Unis (...) nous faisons face à nos imperfections et à notre passé douloureux", a déclaré M. Obama depuis l'East room, la prestigieuse salle de réception de la Maison Blanche. "Nous nous efforçons d'être à la hauteur de nos idéaux de liberté et d'égalité en reconnaissant la dignité et le patriotisme de chaque personne, quelle que soit son identité, son apparence ou sa religion".

En majorité hispaniques mais aussi juifs ou noirs, ces vétérans se sont distingués lors de la Seconde Guerre mondiale mais aussi lors des guerres de Corée et du Vietnam.

Dix sont morts durant les combats. Un a disparu en Corée. Seuls 3 d'entre eux, tous vétérans du Vietnam, sont toujours vivants et ont reçu mardi la "Medal of Honor".

Les autres médailles ont été remises à titre posthume à des membres des familles des soldats.

Parmi les récipiendaires à titre posthume figure Leonard Kavritz, un soldat de la 24e Division d'infanterie, décoré pour sa bravoure lors d'actions de combat à Yangpyong les 6 et 7 mars 1951 pendant la guerre de Corée. Son neveu, le chanteur Lenny Kravitz, qui porte le même prénom en son honneur --Lenny étant un diminutif de Leonard -- était présent mardi.

La cérémonie de mardi a été l'aboutissement d'un passage en revue de centaines de cas, permis par une loi votée au Congrès en 2002. Le Pentagone avait alors lancé une enquête à grande échelle dans ses archives.

La "Medal of Honor" (médaille d'honneur) distingue un "acte d'héroïsme allant au-delà du devoir" depuis 1863. En raison de ces critères, elle est très souvent décernée à titre posthume.

En 151 ans, 3.463 soldats ont reçu cette médaille, dont 75 sont aujourd'hui en vie.

tq-rap/are

PLUS:hp