NOUVELLES

L'opposition à la Ville de Québec présente ses priorités

18/03/2014 06:47 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

L'opposition à la Ville de Québec profite de la période électorale pour faire connaître ses priorités, qui comprend en tête de liste le projet de règlement sur les régimes de retraite.

Le porte-parole de l'opposition dans ce dossier, Yvon Bussières, réclame que le prochain gouvernement s'empresse de remettre au feuilleton le projet de loi 79 qui n'a pu être adopté avant les élections.

« Nous sommes d'accord avec les objectifs de ce projet de loi, à savoir la pérennité des régimes de retraite, assurer l'équité entre les générations, tenir compte de la capacité de payer des contribuables ainsi que le principe premier de ce projet de loi : une entente négociée pour régler ce problème-là », a précisé Yvon Bussière.

Rappelons qu'en février, la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, a déposé le projet de loi 79 sur la restructuration des régimes de retraite du secteur municipal. Les élections ont été déclenchées avant qu'il soit adopté.

Bonification de l'offre touristique

Outre le règlement sur les régimes de retraite des employés qu'elle place en tête de liste, l'opposition réclame une bonification de l'offre touristique.

Le chef de Démocratie Québec, Paul Shoiry souhaite que le gouvernement s'engage à protéger et mettre en valeur tous les attraits touristiques de la Ville.

« Actuellement, c'est très concentré dans le Vieux-Québec et je pense qu'on doit miser sur toutes les richesses de Québec », affirme-t-il.

Paul Shoiry cite en exemple le site patrimonial de Sillery, qui est « le premier arrondissement historique au Québec pour lequel le gouvernement a tenu une consultation publique et a adopté un plan de conservation ».

Les autres priorités touchent le développement du transport.

PLUS:rc