NOUVELLES

Les derniers soldats canadiens en Afghanistan sont rentrés

18/03/2014 12:50 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Les derniers soldats canadiens déployés en Afghanistan sont rentrés mardi au Canada, mettant un terme à la "plus longue" mission militaire de l'histoire du pays.

Dans un froid vif et sous un ciel azur, les 86 soldats ont été accueillis au pied de l'appareil militaire par le gouverneur général David Johnston, représentant au Canada de la reine Elizabeth, chef de l'Etat canadien, et le Premier ministre Stephen Harper.

Quelques minutes après, dans un hangar de la base, les soldats ont retrouvé leurs proches avec des scènes chargées d'émotion, de jeunes soldats enlacés à leur conjointe durant de longues minutes, des enfants dans les bras d'un père qu'ils n'avaient pas vu depuis des mois.

"C'est bon d'être de retour", a lâché le major général Dean Milner aux journalistes sur place.

Présentes en Afghanistan depuis la chute des talibans, en 2001, les forces canadiennes avaient achevé en juillet 2011 leur mission de combat, principalement dans les bastions talibans de la province de Kandahar (sud), et participaient depuis à la formation de l'armée et de la police afghane à Kaboul.

"Depuis 2001, le Canada s'est tenu solidement aux côtés de ses alliés", a déclaré le Premier ministre dans une adresse aux soldats.

"Des milliers d'hommes et de femmes des forces armées canadiennes sont partis à l'autre bout du monde pour protéger nos intérêts et pour défendre la liberté d'autrui. Il est certain que l'Afghanistan a encore du chemin à faire avant de pouvoir se dire une démocratie stable où la liberté et la règle du droit sont respectées et appréciées", a-t-il ajouté.

Avec l'intervention du Canada, les Afghans ont vu leur sort s'améliorer au prix de lourds sacrifices. Sur plus de 12 ans, ce sont environ 40.000 soldats canadiens qui ont participé aux opérations en Afghanistan, soit le plus important déploiement canadien depuis la Seconde Guerre mondiale.

"Plus de 2.000 membres des forces armées canadiennes on été blessées dans ce conflit, et 158 de nos meilleurs hommes ou femmes ont payé le prix fort", a rappelé Stephen Harper. "Nous n'oublierons jamais ce pourquoi ils ont lutté, ni ce pourquoi ils ont offert leur vie", a-t-il indiqué en annonçant un "jour national de l'honneur", le 9 mai, "pour honorer tous les héros canadiens qui, comme vous, ont servi pendant ce conflit".

amc-mbr/jl/sam

PLUS:hp