NOUVELLES

Israël livré à lui-même face à l'Iran (ministre de la Défense)

18/03/2014 07:31 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a laissé entendre qu'il serait favorable à une frappe unilatérale contre le programme nucléaire iranien, dénonçant le choix de Washington de négocier avec Téhéran, rapporte mardi le quotidien Haaretz.

Jusqu'à présent, M. Yaalon s'opposait à l'idée d'une frappe israélienne, privilégiant une intervention militaire américaine, contrairement au Premier ministre Benjamin Netanyahu, souligne le journal.

"Nous pensions que les Etats-Unis devraient mener la campagne contre l'Iran (...). Mais en cours de route, les Etats-Unis ont entamé des négociations avec l'Iran et malheureusement, pour marchander dans un bazar perse, les Iraniens sont meilleurs", a affirmé le ministre lors d'une conférence lundi à l'Université de Tel Aviv.

"Sur cette question, nous devons nous comporter comme si nous étions seuls", a-t-il ajouté, selon le journal.

"Tout le monde sait que l'Iran n'est pas honnête, mais les Occidentaux préfèrent éviter la confrontation, attendre un an ou plus mais à la fin, ça va exploser", a-t-il ajouté.

La critique du ministre contre l'administration américaine s'est également portée sur la gestion de la crise ukrainienne: "Les Etats-Unis se montrent faibles face à ce qu'il se passe en Ukraine".

M. Yaalon a en outre assuré que l'importante aide militaire américaine à Israël n'était "pas une faveur, mais dans l'intérêt" des Etats-Unis. En échange, "ils reçoivent du renseignement et de la technologie de qualité", a-t-il affirmé.

hmw-mib/sst/fcc

PLUS:hp