NOUVELLES

Démission du ministre canadien des Finances Jim Flaherty

18/03/2014 10:49 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Le ministre canadien des Finances, Jim Flaherty, a annoncé mardi son retrait de la politique après plus de sept ans aux commandes du Trésor, invoquant des raisons personnelles à son départ.

Selon ce que la télévision publique CBC indiquait en fin de journée, il sera remplacé dès mercredi par l'actuel ministre des Ressources naturelles, Joe Oliver.

Député de Toronto depuis 2011, M. Oliver, 73 ans, a fait carrière dans la banque d'affaires Merrill Lynch, avant de notamment diriger l'Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières.

Le communiqué de M. Flaherty, envoyé mardi après la fermeture des marchés, a pris par surprise la classe politique: "J'ai informé hier (lundi) le Premier ministre, Stephen Harper, de ma démission du gouvernement", a-t-il indiqué. "Il s'agit d'une décision prise avec ma famille plus tôt cette année, je vais retourner dans le secteur privé".

Depuis plusieurs mois, cet avocat de formation combattait une maladie de la peau qui l'avait contraint à recourir à un traitement à base de stéroïdes ayant entraîné une certaine prise de poids.

M. Flaherty, 64 ans, a toutefois souligné qu'il était proche d'une "guérison totale" et que sa décision de quitter la politique "n'était liée d'aucune façon à (son) état de santé".

Immédiatement le Premier ministre conservateur, dont M. Flaherty a été l'unique ministre des Finances depuis son accession au pouvoir en 2006, a fait part de son "grand regret" de voir partir celui qu'il a qualifié sur Twitter de "meilleur ministre des Finances du monde".

"Depuis 2006, il a dirigé (les finances du pays) d'une main ferme, guidant le Canada avec compétence pendant la période économique la plus difficile depuis la crise de 1929 et donnant au pays une solide réputation mondiale en matière de gestion économique", a salué le Premier ministre.

sab/mbr/sl/cj/glr/ml

PLUS:hp