NOUVELLES

Crise ukrainienne: Joe Biden en Pologne pour "rassurer les alliés"

18/03/2014 08:47 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Le vice-président des Etats-Unis Joe Biden se trouve mardi en Pologne pour "rassuer les alliés" à propos de la crise ukrainienne, alors que la Russie a décidé d'annexer la Crimée.

Ses entretiens avec le Premier ministre polonais Donald Tusk et le président Bronislaw Komorowski sont destinés "avant tout à rassurer nos alliés qui sont profondément préoccupé par l'action agressive de la Russie en Ukraine", a déclaré un haut responsable de la Maison Blanche à bord de l'avion amenant M. Biden à Varsovie.

Cependant, M. Biden "ne va pas aborder un quelconque changement à la stratégie de la défense antimissile en Europe de l'Est (...) destinée à répondre à une menace de missiles balistiques venant d'ailleurs, non de la Russie", a-t-il ajouté.

M. Biden rencontrera aussi dans l'après-midi le président estonien Toomas Hendrik Ilves présent à Varsovie, avant de repartir pour Vilnius où il poursuivra mercredi ses consultations avec la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite et son homologue letton Andris Berzins.

Cette tournée du vice-président américain "est un signal clair pour tous ceux qui veulent déstabiliser la situation dans la région", et "la preuve que les alliés de l'Otan, les Etats-Unis en premier lieu, respectent leurs engagement de défense collective", a déclaré mardi à la radio le Premier ministre lituanien Algirdas Butkevicius.

Très préoccupés par les opérations de la Russie contre l'Ukraine, la Pologne et les pays baltes sont inquiets pour leur propre sécurité et réclament une attitude ferme des Occidentaux face à Moscou.

Pour les rassurer, les Etats-Unis ont déjà dépêché en Pologne 12 avions de chasse F-16, des avions de transports et 300 soldats. Ils ont aussi envoyé en Lituanie six appareils F-15 pour renforcer la surveillance de l'espace aérien balte.

Dans un discours devant les deux chambres du Parlement russe, le président Vladimir Poutine a annoncé avoir signé mardi avec les nouveaux dirigeants pro-russes de Crimée un accord historique sur le rattachement de cette péninsule du sud de l'Ukraine à la Russie, mesure plébiscitée dimanche par les Criméens.

bur-mrm/sw/ros

PLUS:hp