NOUVELLES

Colombie : deux policiers retrouvés morts après avoir été enlevés

18/03/2014 01:17 EDT | Actualisé 18/05/2014 05:12 EDT

Deux policiers colombiens ont été retrouvés morts mardi près de la frontière équatorienne, trois jours après leur disparition dans cette même région, ont annoncé les autorités, qui attribuent le double meurtre à la rébellion des Farc.

Les corps des deux policiers, âgés de 27 et 33 ans, ont été retrouvés près de Tumaco, dans la province de Nariño (sud-ouest de la Colombie), une région où est bien implantée la rébellion des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), a annoncé la police dans un communiqué.

La police a rappelé que les deux hommes avaient été enlevés le 15 mars, un acte attribué par les autorités à des éléments de la colonne mobile Daniel Aldana des Farc.

Le général Rodolfo Palomino, directeur de la police nationale colombienne, a expliqué que les corps des deux policiers avaient été retrouvés les mains attachées, criblés de balles et lacérés à l'arme blanche.

Le général Palomino a offert une récompense de jusqu'à 100 millions de pesos (quelque 49.000 dollars) pour toute information permettant l'arrestation des trois suspects des meurtres.

Le ministre de la Défense Juan Carlos Pinzon a "condamné cet acte vil et infâme des Farc" sur son compte Twitter.

Principal mouvement de rébellion du pays, les Farc mènent depuis plus d'un an des négociations de paix, délocalisés à Cuba, afin de mettre fin au plus vieux conflit d'Amérique latine, qui a fait plusieurs centaines de milliers de morts en cinquante ans.

Ces pourparlers se déroulent en l'absence d'un cessez-le-feu, une option exclue par le président colombien Juan Manuel Santos avant d'aboutir à un accord final.

Fondé en 1964, la guérilla des Farc compte encore officiellement près de 8.000 combattants, essentiellement repliés dans les régions rurales.

lda/vel/ag/bir

PLUS:hp