NOUVELLES

Salaire minimum aux É-U: des manifestations auront lieu dans 30 villes mardi

17/03/2014 09:29 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Des travailleurs de la restauration rapide s'apprêtent à manifester dans plusieurs villes des États-Unis mardi à l'heure où des syndicats tentent d'attirer l'attention sur de présumés pratiques illégales de grandes chaînes qui se traduiraient par une réduction de salaire pour les employés.

Les manifestations auront lieu dans une trentaine de villes dont New York, Detroit, Memphis, Milwaukee, Oakland et Sacramento, entre autres. Elles se tiendront dans le cadre d'une campagne lancée par les syndicats pour rallier l'opinion publique à la hausse du salaire horaire minimum à 15 $ US tout en attirant leur attention sur les droits des travailleurs à faible revenu.

Les organisateurs ont par ailleurs référé certains employés à des avocats qui ont déposé des poursuites dans trois États la semaine dernière — la Californie, le Michigan et New York —, contre le géant McDonald's, l'accusant de voler le salaire des travailleurs de différentes façons, notamment en retenant à la source le coût de leur uniforme. La direction de la chaîne de restauration rapide a fait savoir qu'elle enquêterait sur ces allégations et adopterait les mesures nécessaires.

De tels rassemblements, organisés par les syndicats depuis la fin 2012, ont attiré la couverture de médias nationaux et servi la cause du président Barack Obama dans ses efforts pour rehausser le salaire minimum au pays.

La Maison-Blanche souhaite augmenter le taux horaire minimum des employés fédéraux à 10,10 $ US l'heure, soit environ 21 000 $ par année dans le cas d'un travailleur occupant un poste à temps plein. Le taux du salaire minimum fédéral est maintenu à 7,25 $ US l'heure depuis 2009.

PLUS:pc