NOUVELLES

Rédemptoristes : les plaidoiries s'amorcent au palais de justice de Québec

17/03/2014 09:30 EDT | Actualisé 17/05/2014 05:12 EDT

Le recours collectif contre les Rédemptoristes du Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré entre dans l'étape finale des plaidoiries, lundi à Québec.

Les avocats des victimes et ceux de la congrégation religieuse ont prévu plaider toute la semaine au palais de justice de Québec. Par la suite, le juge mettra la cause en délibéré jusqu'à sa décision.

Neuf prêtres rédemptoristes du Séminaire Saint-Alphonse sont visés par ce procès en recours collectif de la part d'anciens élèves, qui disent avoir été victimes d'agressions sexuelles répétées entre 1960 et 1987.

Quatre-vingts victimes de neuf prêtres du Séminaire Saint-Alphonse réclament plus de 16 millions de dollars en dommages punitifs et exemplaires à la congrégation religieuse et au Séminaire Saint-Alphonse.

À elle seule, la réclamation du requérant principal et instigateur du recours collectif, Frank Tremblay, est de 1,3 million de dollars.

Le recours collectif a été autorisé en novembre 2010 par la Cour supérieure du Québec et l'audition de la cause s'est amorcée en septembre 2013.

Les avocats du recours reviennent devant le tribunal en cette semaine du 17 mars pour les plaidoiries, la dernière étape du recours avant le jugement.

PLUS:rc